Syncope

Un article de Ideopedia.

(Différences entre les versions)
m (Erreur de ponctuation)
m (20px Aneuvien)
Ligne 17 : Ligne 17 :
Lors de l’agglutination d'éléments, le H du deuxième disparaît dans les nouvelles versions de l'aneuvien, ainsi, on passe de
Lors de l’agglutination d'éléments, le H du deuxième disparaît dans les nouvelles versions de l'aneuvien, ainsi, on passe de
:''babhoos'' à ''baboos'' (crèche) ;
:''babhoos'' à ''baboos'' (crèche) ;
-
:''flumhíppo'' à ''flumíppo'' (hipopotame)<ref>Celui-ci a depuis été traité par [[apocope]] et est passé à ''flumíp'', un hippopotame n'étant pas vraiment un équidé.</ref>;
+
:<code>flumhíppo</code> à ''flumíppo'' (hipopotame)<ref>Celui-ci a depuis été traité par [[apocope]] et est passé à ''flumíp'', un hippopotame n'étant pas vraiment un équidé.</ref>;
-
:''usròpen'' face à ''ihròpen'' (remercier<ref>Les deux cohabitent, en raison de la différence de [[IDEO_ANV_Remarques_R#Remercier|sens]]. De plus, le H de -HR- subsiste puisque faisant partie d'un digramme modifiant la prononciation du R ; le H de ''hoos'' dans ''babhoos'' "parasitait" la prononciation du deuxième B en créant le digramme BH par agglutination.</ref>).
+
:''usròpen'' face à ''ihròpen'' (remercier<ref>Les deux cohabitent, en raison de la différence de [[IDEO_ANV_Remarques_R#Remercier|sens]]. De plus, le H de -HR- subsiste puisque faisant partie d'un digramme modifiant la prononciation du R ; le H de ''hoos'' dans <code>babhoos</code> "parasitait" la prononciation du deuxième B en créant le digramme BH par agglutination.</ref>).
===[[Image:Elko.jpg|20px]] Elko===
===[[Image:Elko.jpg|20px]] Elko===

Version du 11 juin 2021 à 11:26

Sommaire

Définition

La syncope est la suppression d'une ou de plusieurs lettres au milieu d'un mot, quelle qu'en soit le motif.

Monsieur, madame

Ce mot, résultat de la syncope de "Mon seigneur", est lui-même susceptible d'être écourté en "m'sieur". si "ma dame" s'est compactée uniquement en perdant son espace, le résultat est syncopable en "m'dame" ; de même, "mademoiselle" est transformable par aphérèse en "moiselle".

Mot-valise

La réalisation de mots-valises passe souvent par une ou deux (une par élément) syncopes au voisinage de la charnière. Ainsi, dans "alicament", le "médi-" de "médicament" est passé à la trappe. On pourrait parler d'aphérèse dans ce cas, sauf qu'au niveau du résultat, c'est le début du deuxième élément qui est supprimé : "alimédicament"[1].

Idéolangues

Aneuvien

Lors de l’agglutination d'éléments, le H du deuxième disparaît dans les nouvelles versions de l'aneuvien, ainsi, on passe de

babhoos à baboos (crèche) ;
flumhíppo à flumíppo (hipopotame)[2];
usròpen face à ihròpen (remercier[3]).

Elko

La lettre la plus volatile en elko est incontestablement le W, laquelle disparaît à toute agglutination de clés, que ce soit par aphérèse, par apocope ou par syncope. dans teteko, c'est le W de la deuxième clé (WEK) qui s'envole : tetweko.


  1. Une cure contre... les évanouissements ?
  2. Celui-ci a depuis été traité par apocope et est passé à flumíp, un hippopotame n'étant pas vraiment un équidé.
  3. Les deux cohabitent, en raison de la différence de sens. De plus, le H de -HR- subsiste puisque faisant partie d'un digramme modifiant la prononciation du R ; le H de hoos dans babhoos "parasitait" la prononciation du deuxième B en créant le digramme BH par agglutination.