Supin

Un article de Ideopedia.

En latin

Le supin est plutôt rarement employé en l'état et c'est plutôt son radical qui sert pour un certain nombre de conjugaisons :

Le participe futur : on intercale simplement l'interfixe -VR- entre le radical du supin et sa terminaison : AMATVRVM[1]
En latin, le participe passé (parfait) n'existe qu'à la voix passive ; et sa version neutre (il s'accorde en genre et en nombre) coïncide parfaitement avec le supin.
Toutefois, on n'est pas au bout de ses surprises ! Des verbes comme ESSE (être) n'ont pas de supin, et pourtant, ils ont un participe futur : FVTVRVM

Il existe une forme moins courante de supin, en -V(I) permettant d'utiliser ce dernier en tant que complément d'adjectif. À manier avec précaution : tous les verbes n'en disposant pas systématiquement.

Autres

D'autres langues disposent du supin et leur traduction est souvent l'équivalent d'un infinitif francophone.

Origine des liens externes

Wikipédia


  1. On n'a rien qu'à ajouter ESSE pour avoir l'infinitif futur... à la voix active.