Puits lexical

Un article de Ideopedia.

On peut nommer "puits lexical" une langue (contemporaine ou ancienne) dans laquelle les académies, voire des corps de métiers, viennent puiser des racines, voire des mots entiers, pour l'enrichissement de leur vocabulaire. Le latin, considéré comme "langue morte" car il n'est plus employé comme langue officielle nulle part (la langue officielle du Vatican étant l'italien) est néanmoins un puits lexical intarissable, d'autant plus que certains mots latins ont été créés très longtemps après la marche sur Rome par les Vandales au Ve siècle. Le grec, au contraire du latin, continue à être parlé, mais ses transformations ont été telles qu'on se demande si Platon et Papandréou pourraient se comprendre. Pourtant, aux diacritiques près, l'alphabet est le même, quelle que soit la casse et on trouve, malgré tout nombre de radicaux communs. La langue française a emprunté ça et là, a diverses langues comme l'arabe, l'espagnol, l'italien et surtout l'anglais, au point que certaines significations (break, smoking), voire certains mots "anglais" (forcing, gaming) sont complètement inusités outre-Manche, et même outre-Atlantique).

Les idéolangues a priori ne font référence à aucun puits lexical pour composer leur vocabulaire, au contraire des langues a posteriori ou des langues mixtes qui s'y alimentent plus ou moins abondamment.