Point d'interrogation

Un article de Ideopedia.

Le point d'interrogation est un signe de ponctuation qui termine les propositions ou les phrases interrogatives directes. Le saviez-vous ?

Sommaire

Disposition

En Français, le point d'interrogation est toujours précédée d'une espace (fine, autant que possible). Ce qui n'est pas le cas dans d'autres langues (comme l'anglais, entre autres).

How long is it? = De quelle longueur est-il ?

Majuscules ? ou non ?

S'il termine une phrase, il remplace un point et le mot qui le suit commence par une majuscule :

Qu'est-ce que qu'il lui est arrivé ? Son teint rappelle la couleur des constructions du Mur de l'Atlantique.

Sinon, il remplace une virgule ou un point-virgule et la majuscule ne s'impose pas :

Qu'est-ce que tu nous sers ? un porto ? une eau gazeuse ? ou un cidre ?

Espagnol

La phrase interrogative directe est toujours encadrée de deux points interrogatifs disposés tête-bêche[1]:

¿Que tal? = Ça va ?

Grec

L'interrogation directe est représentée par un point-virgule :

Εμείς ποτέ να βγούμε από την κρίση; = Sortirons-nous un jour de la crise ?

Arabe

Les phrases interrogatives finissent[2] par ce signe de ponctuation : ؟

Ce signe typographique peut être utilisé (mais ça n'a rien d'officiel) à la fin d'une phrase dans un alphabet se lisant de gauche à droite (latin, notamment, le grec et les cyrilliques ne sont pas cités), pour marquer l'ironie de la part du rédacteur :
la prospérité des Démocraties Populaires ⸮
un banquier honnête ⸮

La symétrie est différente de celle du point d'interrogation inversé commençant une phrase en castillan : on ne confondra donc pas.

Idéolangues

Aneuvien

L'aneuvien ne met pas d'espace devant un point d'interrogation.

O kom ep? = Tu viens ?
Kóm ep o? = Comment tu vas ?

Elko

En abde, il est utilisé en simple exemplaire, comme en français (avec une espace le séparant du dernier mot). En double exemplaire, il est appelé "point rhétorique" et sert notamment pour appuyer une interrogation, lorsqu'on émet un sérieux doute sur la véracité d'un fait :

.Ero sade kowa ko ?? = J'ai vraiment dit ça !?

  1. C'est la même chose pour la ponctuation exclamative.
  2. Évidemment, puisque le texte se lit de droite à gauche !