Point-virgule

Un article de Ideopedia.

Le point-virgule est un signe de ponctuation exprimant une pause à l'intérieur de la phrase. Cette pause est plus longue que celle représentée par la virgule.

Si la virgule est utilisée pour séparer deux mots à l'intérieur d'une proposition, un point virgule peut séparer deux propositions indépendantes dans une même phrase.

Il marchait de long en large, regardait sa montre, puis la fenêtre ; à bout de patience, il quitta la salle.

Comme on peut le constater, le point-virgule n'impose pas une majuscule en tête du mot qui le suit[1].

On peut remplacer le deux-points par un point virgule si on ne veut pas exprimer un lien de cause à effet entre deux propositions indépendantes.

Il était malade ; il resta chez lui (même non malade, il n'aurait peut-être pas décidé de sortir).

En français, le point-virgule est toujours précédé d'un espace d'importance variable, ce qui n'est pas nécessairement le cas dans toutes les langues[2].

En grec le point-virgule est, en fait, un point d'interrogation :

Έχετε το χρόνο; = Avez-vous l'heure ?



  1. ... du moins dans la plupart des langues.
  2. Y compris des idéolangues : en aneuvien il suit immédiatement le mot qui le précède.