Phrase déclarative

Un article de Ideopedia.

(Différences entre les versions)
(Nouvelle page : La '''phrase déclarative''' ou ''phrase assertive'' s'oppose à la phrase interrogative, à la phrase exclamative et à la phrase impérative. Elle exprime un fait de ma...)
Version actuelle (26 mai 2021 à 21:27) (modifier) (défaire)
m (20px Aneuvien)
 
(6 révisions intermédiaires masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
-
La '''phrase déclarative''' ou ''phrase assertive'' s'oppose à la [[phrase interrogative]], à la [[phrase exclamative]] et à la [[phrase impérative]]. Elle exprime un fait de manière neutre.
+
La '''phrase déclarative''' se démarque de la [[phrase interrogative]], la [[phrase exclamative]] et la [[phrase impérative]]. Elle exprime un fait de manière neutre, soit positivement (tournure affirmative) soit négativement.
 +
:<font color=green>Le train est arrivé avec quinze minutes de retard.
 +
:Je ne mange pas de confiture avec mes rollmops.</font>
 +
 
 +
On fera par conséquence, les distinctions suivantes :
 +
:<font color=green>Paul emprunte ma voiture.</font> (déclaration)
 +
:Paul, emprunte ma voiture. (injonction)
 +
:<font color=green>Il est resté jusqu'à vingt-trois heure.</font>
 +
:Jusqu'à vingt-trois heures, qu'il est resté ! (exclamation)
 +
:[http://www.youtube.com/watch?v=G7NB_RwtPx4 <font color=green>Il passe par Pau.</font>]
 +
:Il passe par Pau ? (interrogation)
 +
 
 +
La phrase assertive est encore plus précise que la phrase déclarative : elle rejoint la logique pure, dans la mesure où aucune ambigüité n'est permise et où on peut, sans renseignement complémentaire dire : "cette phrase est vraie" ou "cette phrase est fausse". La phrase assertive ne permet aucune subjectivité.
 +
:"Jacques est grand" est une phrase déclarative.
 +
:"Jacques est plus grand que Pierre" & "Jacques mesure 1,74m" sont des phrases assertives. À rapprocher de l'[[assertion]].
 +
 
-
==[[Image:Elko.jpg|40px]] [[Elko|En elko]]==
+
==Idéolangues==
 +
 
 +
===[[Image:Avataneuf.gif|20px]] Aneuvien===
-
En [[elko]], la phrase declarative utilise la particule facultative "o" et finit par un [[point]]. Cela s'explique par l'absence de [[ponctuation]] en [[écriture runique]]. Si la phrase se termine déjà par un "o" la particule sera alors non écrite.
+
Comme dans beaucoup d'autres langues, tant naturelles qu'artificielles, la phrase déclarative est la phrase ''de base'' de l'expression aneuvienne ; en ce sens qu'elle ne contient pas d'éléments (ponctuation et mots) particuliers permettant de la distinguer, par exemple, d'une phrase impérative :
 +
:''Gœnest ted adábse ea dem pùzet.'' = Prends tes affaires et va-t-en.
 +
:''Da gœnsă sed adábse ea dem pùză.'' = Il prit ses affaires et s'en alla.
 +
Cette phrase déclarative peut être, comme les autres, à la tournure négative c'est la particule ''nep'' qui illustre cette forme :
 +
:''A nỳva nep devèr tiyn jàreve.'' = Il n'a pas neigé depuis deux ans.
 +
On tâchera de ne pas confondre la tournure emphatique d'une phrase déclarative avec une [[phrase exclamative]], même si, dans la pratique, elles ont tendance à se rejoindre :
 +
:''La <font color=green>ep</font> livne loot iyr.'' = On vit (vraiment) bien ici (déclaratif emphatique)
 +
:''Or ep kàne liven loot iyr!'' = (Qu'est-ce que) vous devez bien vivre ici ! (exclamatif emphatique)
 +
:''Ea or livne iyr!'' = Et vous vivez ici ! (exclamatif)
 +
===[[Image:Elko.jpg|20px]] [[Elko]]===
-
Ex : Teteko wami kumeko. ("''Le chat mange la souris''")
+
En elko, la phrase déclarative utilise la <font color=green>particule facultative</font> O et finit, en [[abde]], par un [[point]]. Cela s'explique par l'absence de [[ponctuation]] en [[Rundar|écriture runique]]. Si la phrase se termine déjà par un "o" la particule n'apparaîtra pas.
 +
:''Teteko wami <font color=green>o</font>'' : le chat mange
 +
:''Teteko wami kumeko'' : Le chat mange la souris.
[[Catégorie:Dictionnaire de linguistique]]
[[Catégorie:Dictionnaire de linguistique]]
[[Catégorie:Elko]]
[[Catégorie:Elko]]
 +
[[Catégorie:Grammaire]]
 +
[[Catégorie:Phrase]]

Version actuelle

La phrase déclarative se démarque de la phrase interrogative, la phrase exclamative et la phrase impérative. Elle exprime un fait de manière neutre, soit positivement (tournure affirmative) soit négativement.

Le train est arrivé avec quinze minutes de retard.
Je ne mange pas de confiture avec mes rollmops.

On fera par conséquence, les distinctions suivantes :

Paul emprunte ma voiture. (déclaration)
Paul, emprunte ma voiture. (injonction)
Il est resté jusqu'à vingt-trois heure.
Jusqu'à vingt-trois heures, qu'il est resté ! (exclamation)
Il passe par Pau.
Il passe par Pau ? (interrogation)

La phrase assertive est encore plus précise que la phrase déclarative : elle rejoint la logique pure, dans la mesure où aucune ambigüité n'est permise et où on peut, sans renseignement complémentaire dire : "cette phrase est vraie" ou "cette phrase est fausse". La phrase assertive ne permet aucune subjectivité.

"Jacques est grand" est une phrase déclarative.
"Jacques est plus grand que Pierre" & "Jacques mesure 1,74m" sont des phrases assertives. À rapprocher de l'assertion.


Idéolangues

Aneuvien

Comme dans beaucoup d'autres langues, tant naturelles qu'artificielles, la phrase déclarative est la phrase de base de l'expression aneuvienne ; en ce sens qu'elle ne contient pas d'éléments (ponctuation et mots) particuliers permettant de la distinguer, par exemple, d'une phrase impérative :

Gœnest ted adábse ea dem pùzet. = Prends tes affaires et va-t-en.
Da gœnsă sed adábse ea dem pùză. = Il prit ses affaires et s'en alla.

Cette phrase déclarative peut être, comme les autres, à la tournure négative c'est la particule nep qui illustre cette forme :

A nỳva nep devèr tiyn jàreve. = Il n'a pas neigé depuis deux ans.

On tâchera de ne pas confondre la tournure emphatique d'une phrase déclarative avec une phrase exclamative, même si, dans la pratique, elles ont tendance à se rejoindre :

La ep livne loot iyr. = On vit (vraiment) bien ici (déclaratif emphatique)
Or ep kàne liven loot iyr! = (Qu'est-ce que) vous devez bien vivre ici ! (exclamatif emphatique)
Ea or livne iyr! = Et vous vivez ici ! (exclamatif)

Elko

En elko, la phrase déclarative utilise la particule facultative O et finit, en abde, par un point. Cela s'explique par l'absence de ponctuation en écriture runique. Si la phrase se termine déjà par un "o" la particule n'apparaîtra pas.

Teteko wami o : le chat mange
Teteko wami kumeko : Le chat mange la souris.