Paragoge

Un article de Ideopedia.

Version du 18 décembre 2013 à 10:43 par Anoev (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

La paragoge est l'inverse de l'aphérèse, de l'apocope ou de la syncope : au lieu de soustraire une ou deux lettres, voire une syllabe entière, il est au contraire effectué un rajout. Ce rajout peut avoir deux causes possibles :

d'une part, mettre de l'emphase sur le terme ainsi paragogé[1].
d'autre part, gagner un pied en versification.

Ainsi, "jusques" est un paragoge de "jusque" :

Jusques en haut des cuisses/elle est bottée (S. Gainsbourg : Initials BB).

On peut rapprocher la paragoge de l'épenthèse, toutefois, on ne confondra pas avec le svarabhakti qui lui, ne fait de rajout qu'à la diction.

  1. Du verbe (néologisme) "paragoger" : rajouter des lettres non prévues à un mot. Toutefois, "paragogé" en tant que nom existe bel et bien, c'est une variante du mot ici traité.