Indirect

Un article de Ideopedia.

Discours

Le propos n'est pas rapporté directement, par une deuxième proposition indépendante encadrée de guillemets, mais par une proposition subordonnée dont le temps du verbe est régi, s'il y a lieu, par la concordance des temps ; de plus, la conjugaison du verbe peut changer de personne. Ainsi, la phrase « Je viendrai cet après-midi » devient, avec un propos rapporté indirectement ;

Au présent : Il dit qu'il viendra cet après-midi.
Au passé : Il a dit qu'il viendrait cet après-midi.

Le changement de personnes peut créer quelques surprises quand on passe du discours direct au discours indirect. Ainsi, « Il viendra cet après-midi » peut se changer en :

Il dit qu'il viendra cet après-midi. (non réfléchi : une autre personne)
Il dit que tu viendras cet après-midi.

Comm quoi que, pour la précision, le discours indirect peut avoir son utilité !

Complément d'objet

Le complément d'objet indirect est un complément indirectement concerné par le procès du verbe. Il peut être complément d'objet second (si le verbe à déjà un autre complément d'objet) auquel cas il a une fonction d'attribution:

J'ai donné le billet de train à ta petite-nièce.

Il peut également répondre aux questions « de qu(o)i ? », « pour qu(o)i ? »[1].

Déterminatif & pronom

L'adjectif et le pronom personnels indirects sont utilisés en aneuvien pour traduire des pronoms ou adjectifs possessifs lorsqu'il n'y a pas de véritable possession.

Eg vedja ed neràpkaż ane hiddun ed strægens = J'ai vu leur fille prendre son train.

  1. Pour quoi ? en DEUX MOTS !