IDEO SVL Adjectifs

Un article de Ideopedia.

En sivélien, l’adjectif, pouvant être utilisé dans son rôle épithète ou attribut, sert à apporter une précision sur un nom, en décrivant ses caractéristiques, ses qualités.
L’adjectif a une particularité : il se décline lorsqu’il occupe la place du sujet.

Sommaire

Morphologie de l’adjectif

De nombreux adjectifs en sivélien sont reconnaissables à l’aide de leur terminaison .

  • ullé : grand

Ces adjectifs sont le plus souvent issus de noms. Leur terminaison caractéristique provient d’un ancien cas utilisé en sivélien, l’essif. Ainsi, leurs sens représentent un état, une qualité, et non une relation. Les seules exceptions à cette affirmation sont les adjectifs tirés d’un nom propre, ou d’un lieu.

Il existe des exceptions à la terminaison en -é :

  • einer, prononcé /einɞ/, « autre, différent »
  • soer, prononcé /soɞ̯/, « froid »
  • syener, prononcé /ɕenɞ̯/, « du pays, national »
  • lír, prononcé /lyɞ̯/, « du jour, d’aujourd’hui »

Relativisation de l’adjectif

Lorsque la caractérisation du nom n’est pas absolue, c’est-à-dire quand elle est par exemple émise par un avis personnel, l’adjectif est relativisé. Ceci est réalisé à l’aide de la désinence requise (voir le tableau des déclinaisons plus bas).

Adjectif épithète

Un adjectif épithète se placera toujours après le nom qu’il caractérise.

  • vetá ullé
oiseau grand
un grand oiseau

L’adjectif épithète, outre le fait de prendre la marque du nuel et du pluriel, a aussi la particularité de se décliner. Ainsi, lorsqu’un adjectif épithète est présent dans un groupe sujet, les désinences qu’il peut porter sont différentes des autres cas (groupe objet ou complément).

Déclinaison de l'adjectif épithète

Le tableau suivant représente les déclinaisons de l’adjectif épithète. Lorsque deux désinences sont présentées, le première est utilisée sur les adjectifs ayant une consonne précédant directement leur voyelle finale (à l’instar des adjectifs ullé « grand » et tuské « violent »), et la seconde dans les autres cas.

Non-inclus dans le groupe sujet Inclus dans le groupe sujet
Forme normale nuel -e
singulier -a
pluriel -éi / -én -ai / -an
Forme relative nuel -a -ea / -rea
singulier
pluriel -ai / -an -ei / -en

Succession d’adjectifs épithètes

Lorsque plusieurs adjectifs épithètes caractérisent un nom, seul le dernier d’entre eux se déclinera. Cependant, les adjectifs le précédant prendront une désinence précise et invariable selon le genre ou la position dans la phrase, qui est la désinence . L’ordre des adjectifs, lui, est libre.

  • vetá ullá uppóé
un grand oiseau noir

Adjectif attribut

Introduit avec le verbe aívíe, l’adjectif attribut est invariable et garde toujours la forme « du dictionnaire ».

  • ullé aí vetá
l’oiseau est grand
  • ullé ó uppoé aís vetáne
les oiseaux sont grands et noirs

Suffixes et adjectifs

Il est possible d’utiliser les suffixes sur les adjectifs pour exprimer plusieurs nuances.

  • Ullékor evet.
Il est vraiment grand.

Attention cependant à l’utilisation des particules d'état, qui vont être utilisés sur le nom et non l’adjectif, sauf si l’on veut exprimer un superlatif.

  • Sakíé ullé evet.
Il est plus grand que moi.
  • Ullékíé evet.
Il est le plus grand.

Substantivation de l’adjectif

Le suffixe -t doit être ajouté à l'adjectif pour l’utiliser comme nom ; de plus, le /ɞ/ se modifie en /e/ à l’oral.

  • ullet
un grand, le grand

Attention cependant : certains adjectifs possèdent déjà une forme substantivée définie.

  • soer, suo
froid (adjectif), le froid (nom) (et non soer, *soet)

Il existe cependant certains cas où cette modification de l’adjectif doit être toujours utilisée.

  • soetkíé
le plus froid


Sivélien
Langue Phonologie & Orthographe Phonologie Orthographe Sivélien parlé
Grammaire Noms Verbes Adjectifs Pronoms Particules Numéraux
Textes & vocabulaire Lexique (Idéolexique) Textes
Articles associés Sivélie Laucronie