IDEO ANV adverbe

Un article de Ideopedia.

Tout comme dans les autres langues, l’adverbe donne des précisions ou des nuances à l’adjectif, au verbe ou à l’adverbe auquel il se rapporte. Il est toujours invariable en nombre.


Sommaire

Morphologie

  • Bon nombre d’adverbes s’obtiennent en ajoutant –AS à l’adjectif d’origine, avec (ou non) quelques contractions.
Lung = long, lungas = longuement
Velaṅd = volontaire, velaṅdas = volontairement
Drœgen = amical, drœgnas ed = amicalement vôtre.
  • Certains autres se construisent sur des prépositions ou conjonctions correspondantes :
Aṅtek = devant, itáṅtek = en avant
Aṅt = avant, itáṅt = auparavant
En = sur, itèn = (au) dessus
In = sur, itín = (en) dedans
Ùs = hors de, itùs = (au) dehors

Voire, en sont calqués sans aucune modification :

Or pòten fàk ep sin àr hænteve? Nep: eg fàk repen kœm.
Vous pouvez faire sans les mains ? Non : je fais toujours avec.
  • D’autres, enfin, ne sont pas dérivés d’autres noms…
A lal blœ = Il (elle) est tout(e) bleu(e)
Æt hippok klotok syv = Cette jument galope vite
reen = encore ; nèren = pas encore
lóm = déjà
lomir[1]= bientôt
setad = pourquoi
keder = combien[2]
kóm = comment.
  • … ou n’ont que peu de différence avec les adjectifs correspondants :
Æt loot, prodòlest = c’est bien, continue.

Alors que...

lal loodas = tout bonnement.

Attention : syv [sɪf] est à la fois un adverbe (invariable) signifiant "vite" et un adjectif (variable en nombre) signifiant "rapide"[3]= Ils y vont. </ref>; "rapidement" se dira syvas, "vitesse" se dira syvnet, "rapidité" se dit syvet, respt [ˈsɪvɐs], [ˈsɪvnət] & [ˈsɪvət].

  • Certains autres se construisent sur des noms correspondants :
Temp = temps, tempas = longtemps
velynt = désir, velyntas = volontiers
deav = jour, sàrdaw = hier, vydaw = aujourd’hui, kràsdaw[4]= demain.
teren → ternas[5].
Eg dikta centex ni kas... = Je lui ai dit cent fois.

Syntaxe

  • La place de l'adverbe n'est pas fixe, il peut se mettre devant où derrière le mot auquel il se rapporte.

Adjectifs ou autres adverbes

On mettra un adverbe devant un adjectif ou un autre adverbe.

Ka loot ryln = Elle est bien belle
kàrednas vod! = cordialement vôtre !
rec rènem = assez grand
æt rec loot. = c'est assez bien.
æt loot rec. = C'est bien assez.


Verbes

La place la plus courante sera derrière le verbe, comme pour remplacer un complément circonstanciel :

À xhyp glœp paṅsas = Le navire coule lentement.
À xhyp glœp kœm paṅsetev = Le navire coule avec lenteur.


En fait, La place d'un adverbe dépend du rôle qu'ils tient, notamment par rapport au verbe dont ils précise le sens :

Da syvas pùza. = Il est parti rapidement (il n'est pas resté longtemps).
Da pùza syvas. = Il est parti rapidement (il s'est déplacé rapidement).
O fàkta loot! = Tu as bien fait (tu as fait ça bien) !
O loot dora! = Tu as bien fait (de le faire) !

Si toutefois le verbe est suivi d'un complément d'objet, d'un complément circonstanciel ou d'une proposition subordonnée conjonctive, l'adverbe est positionné devant :

Ka repen klosen à blàjs aṅt ceenum. = Elle ferme toujours la fenêtre avant de diner.

Comparatif & superlatif

Le comparatif et le superlatif de l’adverbe se construit comme celui de l’adjectif qualificatif.

Minus syver, k.p.o. = Moins vite, s.v.p.
Da inzh recert = Il mange trop.
Ar lokùte rec kœṅgert = Ils parlent trop fort.
Æt panoc bev rec olygert = cette serpillère boit trop peu[6].

Les adverbes peuvent avoir d'autres compléments que de comparatifs ou superlatifs

Rec oljen ep in æt kulav. = Il y a assez d'huile dans cette sauce.


Retour: Aneuvien


  1. Peut prendre la place de la particule mir :
    Ar lomir retrokomar = ils seront bientôt revenus ; à comparer avec
    Ar lóm retrokomar = ils sont déjà revenus.
  2. Signifie aussi "quelle quantité de" devant un nom au génitif singulier.
  3. Ce qui donne:
    Ar • syve. = Ils sont rapides.
    Ar pùzer syv. = Ils vont vite.
    On ne confondra pas avec :
    Ar pùzer cyv.<surtout quant on sait que le C se "désaffrique" derrière une consonne !
  4. Existent aussi sous forme de noms, avec un -V à la place du -W :
    Sàrdav ep deav àr lamókene, kràsdav ep æt àr aukene. = Hier est le jour des regrets, demain est celui des projets.
  5. Mais penten = cinquième → pentas = cinquièmement.
  6. Pour mémoire : Æt panoc bev nep rec = cette serpillère ne boit pas assez.