Guillemets

Un article de Ideopedia.

Version du 20 novembre 2019 à 22:36 par Anoev (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Les guillemets sont les signes de ponctuations les moins "normalisés" (à l'inverse, par exemple, de la virgule), dans la mesure où leur forme et leur utilisation varie énormément d'une langue à l'autre.

On notera cependant deux constantes :

Leur utilisation pour mettre en relief un mot un morceau de citation :
le régime "communiste" de Ceaucescu.
Et pour citer un propos en discours direct :
Je lui ait dit d'aller se faire voir.
Je lui ai dit : « Va t'faire voir ! »

Pour tout ce qui concerne les différents guillemets dans les langues naturelles, cette page de Wikipédia n'est pas avare de détails, tant

dans la forme des guillemets (« … » “…” „…“ "…" ‹ … ›)
l'utilisation d'espaces au voisinage
que la combinaison entre eux (s'il y a lieu) ou avec d'autres signes de ponctuation.

Idéolangues

Aneuvien

L'aneuvien dispose de trois sortes de guillemets.

Les guillemets droits
Les guillemets à chevrons (français)
Les guillemets anglais “…”, utilisés moins couramment ; lorsqu'il y a un risque d'ambigüité entre l'utilisation d'un mot entre guillemets (cf exemple ci-dessous) et un discours direct imbriqué dans un autre.

« Ka dikta ni es: “Eg hab ùt dorind warkes” ; ed "wark" ere kundín obvízhun ed kollegduse kan! » = « Elle m'a dit : « j'ai un travail à faire » ; son « travail » consistait à surveiller ses collègues ! ».