Fonction

Un article de Ideopedia.

La fonction d'un mot est le rôle (sujet, complément, attribut...) qu'il tient dans la phrase. Cette fonction sera, en principe, en rapport avec la nature du mot. Par exemple, un adjectif qualificatif ne peut pas être lui-même complément d'objet ou bien circonstant, même s'il est inclus dans un syntagme nominal qui a cette fonction. Par contre, un nom peut très bien être l'attribut d'un autre nom (attribut du sujet, du complément d'objet). Le verbe n'a d'autre fonction que de représenter le procès (action, état...) de la phrase ou d'une proposition.

Cette fonction est représentée, en gros, de deux manières :

La syntaxe

Elle est déterminante, notamment lorsque la langue n'est pas casuelle, à fortiori, lorsqu'elle est isolante.

Son cousin mange un rat à chaque petit-déjeuner.

Dans cette phrase, la place du sujet et celle du complément d'objet direct sont déterminants pour la compréhension de la phrase.

La déclinaison

L'existence de cas grammaticaux peut, dans certains cas, rendre le locuteur moins enchaîné à la syntaxe de sa phrase. Ainsi, une langue comme l'espéranto peut toujours s'adapter à des langues de syntaxes différentes, parce que l'accusatif est TOUJOURS différent du nominatif[1], quels que soient les mots utilisés :

la ŝoforo prenas la turnon (le conducteur prend le virage)

pourrait tout aussi bien s'écrire

la turnon prenas la ŝoforo

sans que le sens de la phrase diffère, ce qui est impossible en français.

Fonction du langage


  1. Ce qui n'est pas systématiquement le cas dans toutes les langues, ainsi,
    Latin L'accusatif des noms neutres de la deuxième déclinaison (type TEMPLVM) est identique au nominatif ;
    Russe Il en est de même pour les noms masculins non animés et les noms neutres de la première déclinaison : вокзал окно ;
    Aneuvien Les noms en /s/ ne varient pas à l'accusatif.