Existentiel

Un article de Ideopedia.

Une phrase est dite existentielle lorsqu'elle fait intervenir le verbe "être". En français d'autres expressions forment aussi les phrases existentielles, comme la locution "il y a".

ex : il y a des gens dans la rue = des gens sont dans la rue.


Sommaire

Idéolangues

Aneuvien

Le gallicisme "il y a" (présent de l'indicatif) est traduit par la particule ep, vu que le verbe ere est réduit à un simple point médian dans ce temps (sauf dans les tournures autres qu'affirmatives)[1]. Par conséquent, pour la traduction, l'article se rapportant au nom est très important :

Ùt kad ep ted sœvov in = Il y a une fille dans ton lit.
Àt kad ep ted sœvov in = La fille est dans ton lit.

Dans les autres temps & modes, le verbe ere (conjugué) reprend toute sa place :

Eg waadun tep tiyn kade er med sœvov in = J'attends qu'il y ait deux filles dans mon lit.


Liens

Source


  1. Toutefois, la particule ep remplace le point quand, pour des raisons syntaxiques, on risque l'ambigüité :
    Àt kad qua ep ted sœvov in nep ùt = La fille qui est dans ton lit n'en est pas (une) ; et non "la fille qui est dans ton lit... rien.