Crochets

Un article de Ideopedia.

(Différences entre les versions)
m (Microcorrection: chez qui?)
Version actuelle (20 novembre 2019 à 22:29) (modifier) (défaire)
m
 
(3 révisions intermédiaires masquées)
Ligne 4 : Ligne 4 :
Une citation écourtée est signalée par un [...] ou (...).
Une citation écourtée est signalée par un [...] ou (...).
 +
 +
Les crochets sont également utilisés pour la transcription [[phonétique]]<ref>À distinguer de la transcription [[Phonologie|phonologique]] : par barres obliques : /bɑʁɔblik/.</ref>[krɔʃɛ].
Ligne 11 : Ligne 13 :
À l'inverse du français (et d'autres langues) les crochets sont utilisés '''à l'extérieur''' des parenthèses.<br/>
À l'inverse du français (et d'autres langues) les crochets sont utilisés '''à l'extérieur''' des parenthèses.<br/>
-
''Pavl [æt (à kneskodak) quan eg ere dyserta ni os dvon sàrdaw] hranqbita es ber ceenum dav ad'' = Paul (celui [le libraire] dont je t'avais parlé avant-hier) m'a invitée à diner chez lui.
+
''Pavl [æt (à kneskodak) quan eg ere dyserta ni os dvon sàrdaw] hranqbita es ber ceenum dav ad'' = Paul (celui [le libraire] dont je t'avais parlé avant-hier) m'a invitée à diner chez lui. Toutefois, si on écrit sous la dictée, les parenthèses peuvent être imbriquées (...(...)...).; À la relecture, on peut toujours ajouter des empattements intérieurs aux parenthèses extérieures ([[manuscrit]]), remplacer celles-ci par des crochets ([[tapuscrit]] informatique) ou laisser celles-ci en l'état (tapuscrit mécanique).
 +
 
 +
 
 +
----
 +
<font size=1><references/></font>
[[Catégorie:Dictionnaire de linguistique]]
[[Catégorie:Dictionnaire de linguistique]]
[[Catégorie:Ponctuation]]
[[Catégorie:Ponctuation]]

Version actuelle

Les crochets sont utilisés, comme ponctuation, conjointement aux parenthèses, lorsqu'il y a une imbrication à plusieurs niveaux.

On peut utiliser le crochet ouvrant seul [ , notamment en versification, lorsqu'un vers est trop long et qu'on ne souhaite pas revenir à la ligne.

Une citation écourtée est signalée par un [...] ou (...).

Les crochets sont également utilisés pour la transcription phonétique[1][krɔʃɛ].


Idéolangues

Aneuvien

À l'inverse du français (et d'autres langues) les crochets sont utilisés à l'extérieur des parenthèses.
Pavl [æt (à kneskodak) quan eg ere dyserta ni os dvon sàrdaw] hranqbita es ber ceenum dav ad = Paul (celui [le libraire] dont je t'avais parlé avant-hier) m'a invitée à diner chez lui. Toutefois, si on écrit sous la dictée, les parenthèses peuvent être imbriquées (...(...)...).; À la relecture, on peut toujours ajouter des empattements intérieurs aux parenthèses extérieures (manuscrit), remplacer celles-ci par des crochets (tapuscrit informatique) ou laisser celles-ci en l'état (tapuscrit mécanique).



  1. À distinguer de la transcription phonologique : par barres obliques : /bɑʁɔblik/.