Constituant

Un article de Ideopedia.

On appelle constituant, chacun des syntagmes ayant une fonction précise au sein de la phrase.

Il existe traditionnellement trois constituants :


Lire aussi : Syntaxe

Idéolangues

Aneuvien

L'utilité de la division de la phrase aneuvienne en constituants est évidente quand la syntaxe courante (SVC) n'est pas suivie pour des raisons d'appui, notamment sur l'objet ou bien le circonstant. C'est alors que la déclinaison prend tout son rôle.

Àt kàhwan eg bev nebav = C'est du café que je bois le matin.
Nebav eg bev àt kàhwan = C'est le matin que je bois du café.

Sinon, le sujet sera presque[1]toujours devant le noyau du constituant verbal (le verbe lui-même), même à la tournure interrogative:

Ep o audj es? = M'entends-tu ?
Mir o ere àt afýplentev krasábnev? = Seras-tu à la réunion demain soir ?

Elko

En elko, il existe quatre constituants :

L'elko distingue quatre constituants car le circonstant est mobile peut se placer après chacun des constituants.


  1. Seule exception : le verbe être (ere) au présent et à l'imparfait.