Chevauchement

Un article de Ideopedia.

On parle de chevauchement lorsqu'un mot appartient à plusieurs catégories.

Langues sujettes au chevauchement

Certaines langues, notamment parmi les langues naturelles, sont sujettes aux phénomènes de chevauchements, ainsi :
"Patient" peut être à la fois un adjectif qualifiant la patience et le nom commun désignant une personne qui attend son tour chez le médecin.

« Ensemble (adverbe), il forment un bel ensemble ».

The love (l'amour) et you love (vous aimez).
Il colore rosa di questa rosa = La couleur rose de cette rose.


Parmi les idéolangues, l'aneuvien est particulièrement sensible à ce type de phénomène, on retrouve, traduit (à peu près) en aneuvien, l'exemple anglais ci-dessus:

àr klime (les amours) & ar klime (ils aiment).

Un grand nombre d'adjectifs en -en sont homonymes[1]avec les noms (au génitif) auxuels ils correspondent, ils sont également homonymes de verbes ayant la même racine.

adàrlen = prospère (adjectif qualificatif) & prospérer (verbe):
Àt itekœnet • adàrlen. = L'entreprise est prospère.
Àt itekœnet adàrlen. = L'entreprise prospère.
Attention à l'imparfait !

Langues préservées du chevauchement

C'est le cas de toutes les langues, (construites, surtout) dans lesquels chaque mot a un affixe selon sa nature.

En espéranto[2], on a
-o pour les noms
-a pour les adjectifs qualificatifs
-e pour les adverbes
-i pour les verbes à l'infinitif
En volapük, on a
-_ pour les noms
-ik pour les a.q.
-iko pour les adverbes
-ön pour l'infinitif des verbes.

  1. Il ne faut cependant pas confondre simple homonymie et chevauchement. Le chevauchement ne concerne pas sur: adjectif signifiant "un peu aigre" et préposition.
  2. On a les mêmes terminaisons en elko, à peu de choses près, sauf que, dans cette langue, les verbes d'état sont assimilés à des adjectifs :
    kala nuwo = une belle île
    nuwo kala = l'île est belle.
    Nuwo Kaloa = l'île de Beauté.
    La syntaxe jouant un rôle déterminant.