Wlw

Un article de Ideopedia.

  Wlw
Wlw
 
Année de création 2008
Auteur Lal Behi
Régulé par Lal Behi
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue artistique
Typologie Langue a priori, SVC
Alphabet latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_WLW
Wlw
l'wlw, idéolangue aux consonnes premières et secondes

L'Wlw (API : [ulu] - X-SAMPA : /ulu/) est une idéolangue créée par Lal Behi.

INTCA JJALW / EN CONSTRUCTION


Sommaire

Historique

Phonologie

La particularité de l'alphabet wlw est de posséder deux types de consonnes. La consonne seconde est une forme mutée de la consonne première qui sert notamment à indiquer le pluriel. Un mot non invariable ne peut donc débuter que par une consonne première ou une voyelle.

Est indiquée entre crochets la prononciation des lettres (API et X-SAMPA) si différente du français.

Voyelles a e [e,ɛ/e,E] i o w [u]

Consonnes premières b m n r [r] l s c [ʃ/S] t jj [ʒ/Z] k
Consonnes secondes p mj [mj] nj [nj] h [h] lj [lj] ts tc [tʃ/tS] d j [j] kj [kj]

Les consonnes dites doubles (jj, tc, etc.) sont à considérer comme une lettre unique, même si la graphie est composée de deux éléments.


Majuscules et ponctuation

La majuscule est présente en début de phrase et au début des noms propres ainsi que de tous les noms communs désignant un être humain. Lorsqu’elle concerne une consonne double, la majuscule en affecte les deux lettres (ex : i Cahi, la femme / w JJali, un oriental).

L'wlw utilise une ponctuation normalisée (point, virgule, deux points, points d'exclamation et d'interrogation). L'wlw n'utilise pas de guillemets qui sont remplacés par imi (ceci, cela, ça), démonstratif indéfini, qui ouvre le discours direct (ex : wlam imi ... [il a dit cela ... équivalant à il a dit :"...]).


Pluriel

Le pluriel concerne les substantifs, adjectifs, pronoms et verbes mais également les interrogatifs et négatifs qui s'accordent en nombre avec le verbe. Ne prennent pas la marque du pluriel, en plus des mots invariables, l'article défini et l'adjectif possessif qui ne notent que le genre.

• Le pluriel est marqué par la transformation de la consonne première en consonne seconde.

- Ex : Torem (homme) → Dorem (hommes)

• Les mots commençant par deux consonnes premières marquent leur pluriel sur la seconde lettre.

- Ex : kcatj (grand) → ktcatj (grands)

- brwd (ville, village) → bhwd (villes, villages)

• Les mots commençant par une consonne première suivie d’une consonne seconde ont un pluriel régulier.

- Ex : tjatj (petit) → djatj (petits).

• Pour les mots commençant par une voyelle, la mutation s’effectue sur la première consonne. Dans certains cas, la voyelle est précédée d’un j pluriel, notamment pour les mots débutant par deux voyelles consécutives. Si la voyelle initiale est suivie d’un j puis d’une consonne première, la mutation s’effectue sur cette dernière.

- Ex : asw (habitation, maison) → atsw

- aotj (rond, circulaire) → jaotj

- wm (pronom pers. objet direct sg. 1) → jwm (pronom pers. pl. 1)

- ajsw (vouloir) → ajtsw.


Grammaire

Lexique

Textes

Idéomonde associé

Liens

Lal Behi : page personnelle - Lal Behi, idéolinguiste.

ry : le ry, idéolangue artistique et sa grammaire.

Lamanā : le lamanā, idéolangue artistique et undécimale, et sa grammaire.

Idéopédia : le wiki en français des idéolinguistes.

Atelier Philologique : le forum en français des idéolinguistes (langues construites, artistiques, auxiliaires, systèmes de communication, diégèses).