W

Un article de Ideopedia.

Version du 17 octobre 2019 à 21:35 par Anoev (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Sommaire

Présentation

La lettre n'est pas une lettre de l'alphabet latin classique et n'est apparue qu'au moyen-âge où il fut formé de deux V ( ou deux U) collés l'un à l'autre, entrecroisés ou non, selon la police.


Selon les langues, il représente

soit une spirante labio-vélaire voisée [w] :
soit une fricative labio-dentale voisée [v]
soit les deux
wagon, walkyrie
watt, wallon
soit une spirante labio-dentale voisée [ʋ] .
ou une voyelle (pré-)fermée postérieure arrondie [u], [ʊ] .

Diacritiques

Le Ẁ est notamment utilisé en gallois où le diacritique raccourcit le son [u] représenté par la lettre.

mẁg /mʊɡ/

Le Ẅ (W-) est utilisé au Cameroun pour le [ɥ].

Digrammes

Wh, en anglais, homophone du W.


Idéolangues

Aneuvien

Le W sans autre consonne devant se prononce toujours [v] :

waad /vɐːd/ = attendre
wark /vɐʁk/ = travail.

L'antériorité d'une consonne dans une même syllabe le transforme en [w]

twàlet /twalət/
hwa /kawɐ/

mais

sprytwádr /çpʁət·ˈvɐdʁ/.

Le W aneuvien dispose d'un diacritique qui le fait prononcer [ɥ] : ẇàjg = monocycle.

Elko

Le W (abde) est une transcription latine de la rune (Wuna en rundar, Wunjo en futhark). Il est susceptible de disparaître ou d'être remplacé par un U lors de l'agglutination de clés.

Kobaïen

Cette langue artistique, élaborée par Christian Vander (Magma) a la particularité, pour une idéolangue, de coiffer le W d'un diacritique, malheureusement rarement repris par les sitesqui en font la promotion.

Wlw

Points communs que partage l'wlw avec le gallois et le polonais :

le W est une voyelle ;
il y a un W, mais pas de V.