Voix passive

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Présentation

La voix passive est une forme de diathèse dans laquelle le sujet est le patient du procès verbal.

Elle peut être obtenue de plusieurs manières. La plus connue étant l'utilisation d'un verbe au participe passé, précédé d'un auxiliaire. Dans beaucoup de langues concernées par cette structure, l'auxiliaire est le verbe "être".

La souris est mangée par le chat.
The hostages were executed by terrorists. = les otages furent exécutés par des terroristes.

Toutefois, en latin, cette structure fut réservée aux temps perfectifs (parfait, P.Q.P...) :

AMATÆ ERANT = elles avaient été aimées

... et les autres temps se conjugaient d'un seul tenant :

VRBS DELEBITVR = La ville sera détruite.

Idéolangues

Aneuvien

En aneuvien, la voix passive est exprimée par la particule pronominale cem placée au plus près du sujet[1]. Cependant, il faut faire attention au temps utilisé pour la traduction, et à la traduction elle-même. Ainsi...

Àt kovoos cem opna = le magasin est ouvert (on l'a ouvert[2])
àt kovoos cem opun = le magasin ouvre (on est en train de l'ouvrir)
àt kovoos cem open hoψev 10:00 = (d'habitude) le magasin ouvre à 10:00
à kovoos cem opnă = Le magasin a été (ou "fut") ouvert (mais on l'a fermé depuis).

Elko

En elko, la voix passive est "d'un seul tenant", représenté par la terminaison -ai à la fin du verbe.

Igo wudu tokai = Ils seront remerciés.

Espéranto

La conjugaison du participe joue un rôle déterminant, puisque l'espéranto ne dispose que d'un seul auxiliaire, tant pour les verbes composés (perfectifs) que pour la voix passive : le verbe esti = être.

Li estas aminta = il a aimé.
Li estas amata = il est aimé.
Li estas amita = il a été aimé.

Kotava

S'obtient de la même manière qu'en aneuvien, à savoir au moyen d'une particule (zo) devant le verbe conjugué normalement.

Sin zo cenyed = ils sont vaincus.

Uropi

La voix passive s'obtient au moyen d'un auxiliaire ; toutefois, cet auxiliaire n'est pas so (être), mais vido (devenir) :

le vidì tuden. = Il a été tué.

Volapük

S'obtient au moyen du préfixe p(a)- devant le verbe conjugué normalement.

pälofof = elle était aimée.

Wedensheinien

S'obtient grâce au verbe ceyir (être), conjugué, placé après le participe passé du verbe. Le complément d'agent est à l'ablatif.

Caruĕ mecaniciĕc reparalho ceyit. = La voiture est réparée par le mécanicien.

  1. Àt kovoos cem ere open et non pas àt kovoos ere cem open., pour "le magasin était ouvert".
  2. Ainsi, un présent en français est-il traduit par un passé (parfait) en aneuvien.