Utilisateur:Emanuelo/Volapük

Un article de Ideopedia.

(Différences entre les versions)
(Nouvelle page : {{IdéolangueFicheTechnique|idéolangue=40px Volapük |nomnatif=Volapük |implantation=monde |auteur=Johann Martin Schleyer |année=1879 |locuteurs=Une ...)
Ligne 24 : Ligne 24 :
Lorsque Schleyer le publia, en 1879, le volapük connut un succès immédiat. Des clubs de volapük furent fondés à travers l'Europe et les États-Unis, et même jusqu'en Chine ou au Brésil<ref>Ed Robertson, ''An Introduction to Volapük'', 1994, I ([http://personal.southern.edu/~caviness/Volapuk/Misc/VGramEN.txt disponible en ligne]).</ref>. 1889 fut son acmé&nbsp;; on comptait alors des douzaines de magazines, et une centaine de livres.
Lorsque Schleyer le publia, en 1879, le volapük connut un succès immédiat. Des clubs de volapük furent fondés à travers l'Europe et les États-Unis, et même jusqu'en Chine ou au Brésil<ref>Ed Robertson, ''An Introduction to Volapük'', 1994, I ([http://personal.southern.edu/~caviness/Volapuk/Misc/VGramEN.txt disponible en ligne]).</ref>. 1889 fut son acmé&nbsp;; on comptait alors des douzaines de magazines, et une centaine de livres.
-
Les raisons de son déclin rapide sont sujettes à débat. Certains pointent les demandes de réformes. De fait, entre le cifal<ref>Le cifal est le chef du mouvement volapükiste. Il dirige l'académie (''kadem volapüka'') et en nomme les membres. Il peut se faire aider par un ''vicifal'', "vice-cifal", qui est appelé à lui succéder, et par un ''guvan'', "administrateur". Cf.&nbsp;le point III des statuts du mouvement volapükiste, en [http://volapük.com/kadam/statuds.html volapük] ou en [http://volapük.com/kadam/statutes.html anglais].</ref>, Schleyer, et le président de l'académie, Auguste Kerckhoffs, il y eut un combat sans merci dont le mouvement pâtit beaucoup<ref>L'académie de volapük donna naissance à l'[[Idiom neutral]].</ref>. D'autres pointent plutôt l'attitude de Schleyer, très fermée, à l'égard des projets de réforme. Beaucoup s'accordent à montrer aussi le rôle de l'espéranto, qui, profitant du schisme, et peut-être aussi à cause de ses qualités intrinsèques, récupéra une bonne partie des volapükistes.
+
Les raisons de son déclin rapide sont sujettes à débat. Certains pointent les demandes de réformes. De fait, entre le cifal<ref>Le cifal est le chef du mouvement volapükiste. Il dirige l'académie (''kadem volapüka'') et en nomme les membres. Il peut se faire aider par un ''vicifal'', "vice-cifal", qui est appelé à lui succéder, et par un ''guvan'', "administrateur". Cf.&nbsp;le point III des statuts du mouvement volapükiste, en [http://volapük.com/kadam/statuds.html volapük] ou en [http://volapük.com/kadam/statutes.html anglais].</ref>, Schleyer, et le président de l'académie, Auguste Kerckhoffs, il y eut un combat sans merci dont le mouvement pâtit beaucoup<ref>L'académie de volapük donna naissance à l'[[Idiom Neutral]].</ref>. D'autres pointent plutôt l'attitude de Schleyer, très fermée, à l'égard des projets de réforme. Beaucoup s'accordent à montrer aussi le rôle de l'espéranto, qui, profitant du schisme, et peut-être aussi à cause de ses qualités intrinsèques, récupéra une bonne partie des volapükistes.
[[Image:LV.png|200px|thumb|L'écusson du volapükisme, selon les statuts du mouvement.]]
[[Image:LV.png|200px|thumb|L'écusson du volapükisme, selon les statuts du mouvement.]]

Version du 20 mai 2015 à 14:32

  Volapük
Volapük
 
Année de création 1879
Auteur Johann Martin Schleyer
Régulé par Kadem volapüka
Nombre de locuteurs Une vingtaine
Parlé en monde
Idéomonde associé
Catégorie Langue auxiliaire
Typologie Langue a posteriori
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1 VO
ISO 639-2 VOL
ISO 639-3 VOL
Préfixe Idéopédia IDEO_VOL

Le volapük est une idéolangue créée par Johann Martin Schleyer en 1879 qui fut très populaire rapidement, et qui, malgré un schisme et l'apparition de l'espéranto, a survécu jusqu'à nos jours.


Sommaire

Bref historique

Lorsque Schleyer le publia, en 1879, le volapük connut un succès immédiat. Des clubs de volapük furent fondés à travers l'Europe et les États-Unis, et même jusqu'en Chine ou au Brésil[1]. 1889 fut son acmé ; on comptait alors des douzaines de magazines, et une centaine de livres.

Les raisons de son déclin rapide sont sujettes à débat. Certains pointent les demandes de réformes. De fait, entre le cifal[2], Schleyer, et le président de l'académie, Auguste Kerckhoffs, il y eut un combat sans merci dont le mouvement pâtit beaucoup[3]. D'autres pointent plutôt l'attitude de Schleyer, très fermée, à l'égard des projets de réforme. Beaucoup s'accordent à montrer aussi le rôle de l'espéranto, qui, profitant du schisme, et peut-être aussi à cause de ses qualités intrinsèques, récupéra une bonne partie des volapükistes.

L'écusson du volapükisme, selon les statuts du mouvement.
L'écusson du volapükisme, selon les statuts du mouvement.

Mais l'histoire du volapük ne s'arrête pas là. Le volapük connut même un regain de vie dans les années 20 et 30 en Hollande jusqu'à la seconde guerre mondiale et en Allemagne jusqu'à son interdiction par Hitler. Le docteur Arie de Jong, hollandais, réforma avec l'accord du mouvement volapükiste la langue, pour donner naissance au volapük moderne (ou nouveau volapük, volapük nulik[4]), qui est encore parlé aujourd'hui.

Volapük moderne : réforme ou état de la langue ?

Puisqu'elle fut faite en accord avec Albert Sleumer, le cifal légal, et acceptée par l'intégralité du mouvement, on peut considérer le Volapük nulik comme une évolution légitime du volapük plutôt que comme une réforme, et il est donc douteux de parler de volapüklicin à son propos, de la même manière, mais par des chemins différents, que l'on ne parle pas d'espérantide pour l'espéranto contemporain par rapport à l'espéranto zamenhofien.

Phonologie

Abrégé grammatical du volapük

Nom

Il existes quatre cas utilisés par les noms volapük.

Nominatif -_
Génitif -a
Datif -e
Accusatif -i

Le pluriel s'obtient en ajoutant -S à la fin du mot.

blodes = aux frères.

Pronoms personnels

ob je om, os il
ol tu of elle
or vous, Sie,
usted, Lei, ön
ok se

Lesquels ont le même pluriel que les noms (-s) et se déclinent pareillement :

oras = de vous[5]

Adjectif qualificatif et adverbe

Se forme en ajoutant -ik au radical du nom.

Il ne s'accorde avec son nom correspondant que s'il est placé devant (épithète liée antéposée).

buk jönik= beau livre; bukas jönik, jönikas bukas = des beaux livres (gén.).

L'adverbe dérivé est invariable et s'obtient en plaçant -o derrière l'adjectif correspondant.

gudik = bon ; gudiko = bien.

Nombres

Bal 1 Balsebal 11 Telsebal 21
Tel 2 Balsetel 12 Kils 30
Kil 3 Balsekil 13 Tum 100
Fol 4 Balsefol 14 Tumbal 101
Lul 5 Balselul 15 Teltum 200
Mäl 6 Balsemäl 16 Mil 1 000
Vel 7 Balsevel 17 Telmil kiltumtelsekil 2 323
Jöl 8 Balsejöl 18 Balsmil 10 000
Zül 9 Balsezül 19 Tummil 100 000
Bals 10 Tels 20 Balion 1 000 000

On obtient les dérivés

multiplicatifs avec -ik
ordinaux avec id
d'où kilido = troisièmement ; mäliko = six fois.
fractionnaires avec -dil
züldils balsebal : 11/9.

Verbe

  • L'infinitif se forme en plaçant -ön derrière le radical du nom correspondant, le participe, en mettant -öl.
löf = amour ; löfön = aimer.
elöföl = ayant aimé (cf plus bas pour le parfait).
  • Pour conjuguer à l'indicatif présent, on remplace le suffixe de l'infinitif et on le remplace par les pronoms personnels (ci-dessus) disposés en suffixes :
löfob, löfol, löfors = j'aime, tu aimes, ustedes aman.
Pour les autres temps de l'indicatif, on a recours à des préfixes :
imparfait ä-
prétérit, passé simple i-
present perfect, parfait e-
futur o-
futur antérieur u-
  • Les autres modes s'obtiennent par des suffixes accolés derrière les terminaisons personnelles (s'il s'agit d'un mode personnel, excluant donc l'infinitif et le participe) :
conditionnel -öv
impératif -öd, -ös[6]
subjonctif -la
participe -öl
elöfobsöv = nous aurions aimé.
älöfomla = il aimât.
  • Voix passive : p-.
palöfobs = nous sommes aimés.
pulöfofs = elles auront été aimées.

Pour en savoir plus

Notes et références

  1. Ed Robertson, An Introduction to Volapük, 1994, I (disponible en ligne).
  2. Le cifal est le chef du mouvement volapükiste. Il dirige l'académie (kadem volapüka) et en nomme les membres. Il peut se faire aider par un vicifal, "vice-cifal", qui est appelé à lui succéder, et par un guvan, "administrateur". Cf. le point III des statuts du mouvement volapükiste, en volapük ou en anglais.
  3. L'académie de volapük donna naissance à l'Idiom Neutral.
  4. On parle aussi de Volapük perevidöl (volapük révisé), de Volapük pevotastidöl (volapük réformé), …
  5. Les pronoms & adjectifs possessifs en étant les dérivés : olik = ton (réfléchi) ; olikel = le tien (réfléchi).
  6. -ös est un impératif courtois qui peut également traduire un subjonctif de souhait ou de désir.
  7. Actuellement indisponible, je fais ce que je peux pour le remettre en ligne.