Universalglot

Un article de Ideopedia.

  Universalglot
Universalglot
 
Année de création 1868
Auteur Jean Pirro
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé aucun
Catégorie Langue auxiliaire
Typologie Langue a posteriori
Alphabet Latin
Lexique 7000 racines
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_UNG

L'Universalglot est une idéolangue créée en 1868 par Jean Pirro. Élaborée avant le Volapük et l'Espéranto, l'Universalglot est alors considéré comme "le premier système linguistique complet basé sur des éléments communs provenant de langues nationales".

Sommaire

Alphabet

L'universalglot utilise un alphabet de 26 lettres. Il s'agit d'un dérivé de l'alphabet latin. Les lettres "w" et "y" ne sont pas utilisées, en revanche l'alphabet compte 2 caractères spéciaux : le "sigma" grec et le "u tréma".

  • A a : [a]
  • B b : [b]
  • C c : [ʦ]
  • D d : [d]
  • E e : [e]
  • F f : [f]
  • G g : [g]
  • H h : [h]
  • I i : [i]
  • J j : [j]
  • K k : [k]
  • L l : [l]
  • M m : [m]
  • N n : [n]
  • O o : [ɔ]
  • P p : [p]
  • Q q : [kw]
  • R r : [r]
  • S s : [s]
  • T t : [t]
  • U u : [u]
  • V v : [v]
  • X x : [ks]
  • Z z : [z]
  • Σ σ : [ʃ]
  • Ü ü : [y]

Grammaire

Les articles

Seuls les articles et pronoms portent le singulier ou pluriel, le reste des mots est invariable.

El (singulier) → Li (pluriel)

Les substantifs

En universalglot, les substantifs sont invariables. Il ne prennent pas la forme du pluriel car c'est le rôle de l'article qui les accompagne. Toutefois le féminin se marque au moyen du suffixe "-in"[1]

El man (singulier) → Li man (pluriel)

Les adjectifs

En universalglot, les adjectifs sont également invariables.

El old man (singulier) → Li old man (pluriel)

La conjugaison

En universalglot, la conjugaison des verbes est simple et régulière. La forme verbale ne change pas selon les personnes, mais uniquement selon les temps et les modes. Les pronoms sont :

  • i : je
  • tu : tu
  • il : il/elle
  • nos : nous
  • vos : vous
  • ili : ils/elle.

Notes:

  • L'infinitif se marque au moyen du suffixe "-en". (ex: esen : être, haben : avoir,...)
  • L'impératif se distingue par une absence totale de terminaison, le verbe étant éventuellement agrémenté d'un point d'exclamation ! es! : "sois !" il hab : "qu'il ait"...

L'indicatif se conjugue :

  • au présent avec un -E derrière le radical : il habe : il a
  • au futur avec -rai derrière le radical : vos esrai : vous serez ().

Le participe se conjugue

  • au présent au moyen du suffixe -ant : esant, habant ().
  • au passé au moyen du suffixe -ed : esed : "ayant été", habed : "ayant eu" () ce temps sert à conjuguer la traduction des temps du passé de l'indicatif, avec un sujet devant : nos esed = nous fûmes, nous étions, nous avions été etc.

Le conditionnel (unique : présent) s'obtient en ajoutant un -S au futur de l'indicatif ().
L'universalglot ne dispose pas de subjonctif.

Lexique

Les racines

L'universalglot utilise un jeu de plus de 7000 racines et de nombreux affixes.

Les chiffres et les nombres

  • 0 : nul
  • 1 : un
  • 2 : du
  • 3 : tri
  • 4 : quat
  • 5 : quinte
  • 6 : sexe
  • 7 : septe
  • 8 : oct
  • 9 : nov
  • 10 : dec
  • 11 : undec
  • 12 : dudec
  • 13 : tridec
  • 14 : quatdec
  • 15 : quintedec
  • 16 : sexedec
  • 17 : septedec
  • 18 : octdec
  • 19 : novdec
  • 20 : duta
  • 21 : dutaun
  • 22 : dutadu
  • 23 : dutatri
  • 24 : dutaquat
  • 25 : dutaquinte
  • 26 : dutasexe
  • 27 : dutasepte
  • 28 : dutaoct
  • 29 : dutanov


Liens

Notes et références

  1. Il s'agit du même suffixe utilisé en espéranto vingt ans plus tard