Transitus fluvii

Un article de Ideopedia.

Le Transitus Fluvii ou passing the river est un abjad comportant 22 lettres. Il est surtout employé en ésotérisme et en sorcellerie.


Sommaire

Etymologie

Le Transitus Fluvii signifie "en traversant la rivière". On en trouve les premières traces en 1513 dans un livre écrit par Heinrich Cornelius Agrippa.

Le Transitus Fluvii dérive de l'alphabet hébraïque. Comme lui, il s'agit d'un abjad, comporte 22 caractères et s'écrit de droite à gauche. Il semblerait également qu'il ait été influencé par les runes germano-scandinaves.[1].

Le Transitus Fluvii connaît trois variantes de formes :

Il semblerait que l'appellation "transitus fluvii" fasse référence à la traversée de l’Euphrate par les Hébreux à leur retour de Babylone pour reconstruire le temple [2].

Utilisations du Transitus Fluvii

Le projet Blair Witch

Le 'transitus fluvii apparaît également dans le film deDaniel Myrick et Eduardo Sánchez Le Projet Blair Witch ("The Blair Witch Project") sorti en 1999.

Il apparaît sur les murs de la maison à la fin du film, lorsque que les survivants se cherchent mutuellement.

L'affaire Kyle Brody

Kyle Brody disparu le 5 décembre 1940 près de Burkittsville. Il fut retrouvé deux ans plus tard sous les aveux d'un certain Rustin Parr. Alors que les sept autres enfants enlevés à la même époque sont ont tous été tués, seul Kyle Brody est retrouvé miraculeusement vivant mais traumatisé par cet événement.

La raison pour laquelle Kyle Brody fut épargné reste encore floue aujourd'hui, mais il était néanmoins le seul à connaître tous les autres enfants et eut un comportement criminel qui le conduisit au MSICI (Maryland State Institute for the Criminally Insane).

Lors d'un documentaire tourné en 1969 sur les conditions d'incarcérations des criminels malades psychiatriques on observe Kyle brody en train d'écrire sur un carnet. Lorsque la caméra se rapproche il semblerait que le texte soit écrit en que transituss fluvii. Un expert a examiné l'extrait et a bel et bien confirmé qu'il s'agissait de Transitus Fluvii. Il semblerait qu'un expert en a confirmé la nature.


Notes et références

  1. Albani P., Buonarroti B.. "Dictionnaire des langues imaginaires." Les belles lettres, 2001 ISBN :2-251-44170-0
  2. Haywood, H. L.; Mackey, Albert Gallatin. "Encyclopedia of Freemasonry Part 1 (1909)." Kessinger Publishing, 2003 ISBN : 0766147193