Système d'écriture fixe

Un article de Ideopedia.

Un système d'écriture fixe est un système où chaque lettre représente TOUJOURS le même phonème voire (cf plus bas) toujours le même son.

L'alphabet latin utilisé par l'espéranto ou l'uropi est un système fixe, dans la mesure où par exemple, TOUTES LES LETTRES sans exceptions ont chacune une valeur fixe : le C se prononcera toujours /t͡s/ (EO) ou /ʃ/ (URO) et non tantôt /ts/, tantôt /k/, tantôt...

L'API et le SAMPA sont, par définition, des systèmes fixes. Ici chaque lettre représente un son et un seul. Condition indispensable quand on connait l'utilisation qui est faite de ces alphabets.

S'il manque de lettres par rapport au nombre de phonèmes à représenter, un système fixe fera plus ou moins appel aux diacritiques pour combler le manque, et ainsi, par exemple, Ž /ʒ/ n'aura pas la même valeur que Z /z/. Il est même fort probable que, dans la langue donné, ces lettres soient considérées comme distinctes.

Idéographie

Des systèmes comme le nebou, l'arkitco ou l'akrig sont des systèmes fixes, dans la mesure où ce ne sont pas les lettres de l'alphabet latin (ou un autre) qui sont transcrites mais chacun des phonèmes utilisé par la langue utilisatrice (kelep, arwelo), s'il y a lieu.


Retour & accès