Système d'écriture a posteriori complété

Un article de Ideopedia.

Un système d'écriture à postériori complété est un système composé comprenant un apport "extérieur" minime (moins de 1/10 de l'alphabet au total), ce peut être par exemple, une seule lettre, comme en...

aneuvien, où la seule lettre vraiment "extralatine"[1]est le Ψ ;
elko où le Ė est considéré comme une lettre à part entière, à l'instar du Ë russe, du Å scandinave ou du Ñ espagnol.
espéranto, où les lettres diacritées ont une place distincte (placée derrière) dans l'ordre alphabétique.
uropi, qui utilise, pour le [ʒ], soit le Ʒ, soit le З en cas d'indisponibilité du précédent.



  1. Le Æ et le Œ étant considérés comme des digrammes liés de lettres latines.