Sujet

Un article de Ideopedia.

Le sujet d'une phrase est l'élément auquel s'accorde le verbe. Si plusieurs sujets sont concernés par un seul verbe, celui-ci se conjugue (s'il n'est pas invariable, comme en espéranto ou en uròpi) au pluriel:

Ton épouse et ta fille sont parties au marché.

Cependant, dans ce type de phrase:

Un mot, un geste, un regard même le courrouçait.

Le verbe s'accorde avec un des éléments du constituant sujet.

Le sujet est agent (ou actant) du procès dont le verbe est à la voix active.
Il est patient si le verbe est à la voix passive (le complément d'agent est actant).
Il est à la fois agent et patient dans le cas

d'une voix moyenne
d'une voix réciproque (sujet toujours au pluriel)

Dans le cas d'une voix pronominale, le sujet est actant et le pronom personnel réfléchi (complément), s'il existe[1], est patient. Cette voix pronominale peut exprimer :
Une réflexivité : le complément réfléchi est COD :

Il se lave à l'eau tiède.

Une réflexivité, le complément réfléchi est COI :

Il s'est fait peur.

Une réciprocité :

Ils s'aiment passionnément.

Une concaténation

Les véhicules de la caravane se suivaient à une distance respectable.

Dans les langues casuelles (à l'exception des langues ergatives), le cas de référence pour le sujet est le nominatif. Ce cas est également, très souvent, le cas lexical (indiquant la forme du nom tel qu'il est présenté dans un dictionnaire). Seuls des pronoms (personnels) peuvent apparaître sous d'autres cas, dans certaines conditions.



  1. En aneuvien, ce pronom est remplacé par une particule : dem.