Skiitrdll

Un article de Ideopedia.

  Skiitrdll
Skiitrdll
 
Année de création 2010
Auteur Réatami
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue artistique
Typologie Langue a priori
Alphabet Latin pour la transcription, en réalité jamais écrite
Lexique en création
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_SKI

Cette langue est une langue primitive dont un de ses descendants est le Yefithil.

Sommaire

Histoire

Cette langue n'est pas très évoluée. Elle possède de nombreuses caractéristiques des langues primitives. Elle est néanmoins tout à fait régulière et n'admet aucune exception.

Phonologie et alphabet

L'alphabet utilisé est l'alphabet latin augmenté de digrammes :

*Voyelles :

a [a] aa [a:] e [E] ee [E:] i [i] ii [i:] o [O] oo [O:] u [u] uu [u:] ll (syllabique) ; rr (syllabique) nn (syllabique) ; mm (syllabique)

  • Consonnes :
p ; b ; t ; d ; k ; g ; s ; h [h] ; l ; r ; m ; n ; ñ [N] ; j ; w

Comme on le voit, cette langue possède des consonnes syllabiques, que l'on retrouve dans certaines langues européennes et asiatiques, spécialement indo-européennes (Sanskrit).

Les règles de phonotactique sont pour ainsi dire inexistantes, toutes les combinaisons de consonnes sont acceptées et il est possible de trouver une syllabe de la forme CCCVCCCC (Ex : Drsaalpts "arbre centenaire").

Grammaire

Cette langue possède une grammaire flexionnelle agglutinante. Il existe une ébauche de déclinaison nominale, mais la conjugaison est totalement absente. Les adjectifs sont invariables et les verbes aussi. Le Skitrdll possède trois nombres mais n'admet pas de genre.

Nombres

Le Skitrdll connait trois nombres :

  • le singulier (une seule chose)
  • le général (un groupe de choses)
  • le pluriel (plusieurs choses)

Comme on le voit le général est un cas spécifique. Il sert à désigner une sorte de pluralité liée, en fait, cela se traduit par une sorte de duel lié. Ce nombre a d'ailleurs abouti au Duel du Yefithil.

Il existe aussi un nombre périphrasique appelé "numératif" qui utilise l'adjectif indéfini Jon qui exprime toutes les notions de "beaucoup" et de "de nombreux".

Déclinaison nominale

  • Nom : s / si /es
  • Ac : t / ti / et
  • Dat : nn / nnl / nnt
  • Abl : c / ci / ec
  • Gen : m / mi / em
  • I/S : ll / ll / llt
  • L : j / ij / ej
  • V : o / ol / ot
  • E : el / eli / ele
  • P : rr / rrl / rrt

Conjugaisons

Les conjugaisons sont totalement absentes au sens des conjugaisons indo-européennes. Les radicaux des verbes sont invariables et les verbes ne marquent jamais le temps. On observe néanmoins un système de mode, qui a été conservé en Yefithil et un système aspectuel, lui disparu, marqué par des particules (même si certains aspects lexicaux conservent les traces de ces particules).

=Particules modales

  • L'indicatif est non noté
  • Le subjonctif est noté par la particule Eli
  • L'optatif est noté par la particule Nnt
  • L'impératif est noté par la particule Ot
  • Le volitif est noté par la particule An

Particules aspectuelles

  • le perfectif est noté par la particule Jo
  • l'imperfectif est non noté
  • l'inchoactif est noté par la particule Ne
  • le terminatif est noté par la particule Bo
  • le général est noté par la particule Se
  • le gnostique est noté par la particule Du

Lexique

Le lexique de cette langue est basé sur des racines dont la classe grammaticale est fixée de manière définitive. Aucun préfixe ne peut venir les transformer. Ainsi il sera impossible de traduire telles qu'elles certaines formulations.