SAMPA

Un article de Ideopedia.

Le SAMPA (de l'anglais Speech Assessment Methods Phonetic Alphabet) est un alphabet phonétique, concurrent de l'Alphabet phonétique international et créé alors que les ordinateurs de l'époque[1]n'avaient pas encore la capacité d'éditer tous les symboles de ce dernier.

Le SAMPA ayant une vocation tout aussi internationale que l'API, se devait de pouvoir retranscrire tous les sons, avec les seuls 128 symboles disponibles; ainsi furent mis à contribution les majuscules ([S] représentant donc un [ʃ]), les chiffres (le [2] pour un [ø], comme dans... deux) et autres symboles comme l'[@] pour le schwa ou bien le [{] pour le [æ]. Ce dernier symbole, ainsi que quelques autres, rend le sampa quelque peu déroutant, surtout pour les habitués de l'API. Toutefois, il fait bien admettre que cet alphabet est accessible depuis le clavier de l'ordinateur le plus rudimentaire, et même depuis le clavier d'un ordinateur courant, sans gymnastique additionnelle (copier/coller de caractères exotiques).

En fait, chacun des deux systèmes a ses avantages, donc, ses partisans. Le SAMPA est plus facile et plus rapide à l'écriture, l'API est plus clair à la lecture.

Le SAMPA s'est vu ajouter (et modifier) des caractères, pour étendre son champ d'application, et a donné naissance au X-SAMPA, lequel contient, entre autres, des "digrammes", comme [p\], lequel correspond à l'API [ɸ], représenté par un [P] en sampa ; le [P] X-sampa repprésente le ] !

Source de l'article et direction des liens introduits : Wikipédia.



  1. en 7 bits, soit 27=128 caractères