Romane

Un article de Ideopedia.

  Romane
Romane
 
Année de création 2012
Auteur Kotavusik2
Régulé par Kotavusik2
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Auxilingue
Typologie Langue romane
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_RMN

Le romane est une langue à vocation panromane, d'où son nom. C'est une synthèse des différentes langues romanes, les prenant toutes en compte (and vient du roumain încă, de l'espagnol aún, du portugais ainda, du latin adhuc).

Il prend le pari de n'utiliser que des morphèmes d'origine romane[1] - sauf quelques emprunts au kotava (principalement ge, gu en kotava) ou quelques rares mots a priori.

Sommaire

Phonologie

Le romane utilise l'alphabet latin, quelque peu amélioré :

  • Les lettres A, B, D, F, I, J, L, M, N, O, P, R, T, V, X et Z se prononcent comme en français.
  • La lettre C se prononce un peu comme en italien : /(t)͡ʃ/ devant E et I, [k] autrement. Pour le son [k] devant E et I, on utilise K ou QU. Pour le son /(t)͡ʃ/ quand C ferait [k], on utilise un C diacritiqué ou dans un digramme (de préférence Ĉ ou CH).
  • Le E se prononce /e/, sauf en fin de mot où il se prononce /ə/ (devant une voyelle, celui-ci devient un apostrophe). Pour /e/ à la fin d'un mot, on utilise un E diacritiqué ou dans un digramme (comme avec C, de préférence Ê ou EH), qui devient ES devant une voyelle.
  • Le G se prononce /g/, et /(d)͡ʒ/ devant E et I. Pour le son /g(w)/ devant E et I, on utilise le digramme GU. Pour le son /(d)͡ʒ/ quand G ferait /g/, on utilise la lettre J.
  • Le H n'est utilisé qu'en initiale pour former une interjection (il est alors soit muet, ou bien se prononce /h/ ou /ʔ/, et suivi par un son vocalique), et dans les digrammes recommandés.
  • Le R peut se prononcer /ː/ en fin de mot, précédé d'une voyelle, comme dans la marque de l'infinitif -er /eː/.
  • Le S se prononce toujours [s].
  • Le X se prononce [ks] ou [gz][2]
  • Le Y se prononce [j]. Il remplace le I en début de mot et entre deux voyelles. Néanmoins le I est autorisé dans ces utilisations.

Accentuation

Les mots romanes sont accentués

  • sur l'avant-dernière syllabe si le mot se finit par une voyelle (sauf Ê) ou
  • sur la dernière si le mot est terminé par une consonne ou par Ê.

Grammaire

La grammaire du romane est basée, contrairement au vocabulaire, en grande partie sur celle de langues a priori comme le kotava, simplifiée par la relative rigidité syntaxique du romane.

La phrase

Voir ici article détaillé sur la phrase

Les substantifs

Les substantifs sont un pilier important de la phrase romanique. Ils ne sont ni marqués par le genre, ni par le nombre - donné par les déterminatifs irréguliers. Il se reconnaît grâce à son absence de terminaison, ou, s'il possède un penchant verbal, par la terminaison -e.

Les verbes

Voir ici article détaillé sur les verbes

Les pronoms

Voir ici article détaillé sur les pronoms

Les déterminatifs

Voir ici article détaillé sur les déterminatifs

Les adverbes

Voir ici article détaillé sur les adverbes

Les affixes

Voir ici article détaillé sur les affixes

Dictionnaire

Ici se trouvent deux dictionnaires :

Textes en romane

Lisez-les pour vous faire une idée de la langue, ou enrichissez la page de vos propres traductions.

Emblèmes

Le romane possède deux drapeaux :

  • l'officiel :

  • et le symbolique :

Les couleurs symbolisent les principales langues romanes parlées aujourd'hui, et la branche d'olivier représente le contexte méditerranéen dans lequel s'incrit la culture latine et néo-latine.[3]


  1. Il existe des emplois à l'espéranto ou à l'ido, comme -eg- ou -u, bien qu'ils ne proviennent pas eux mêmes de langues romanes.
  2. CS et GZ m'étant insupportables pour ces sons.
  3. Je remercie encore Anoev pour ce magnifique emblème.