Rijase Tesan

Un article de Ideopedia.

  Rijase Tesan
La langue rouge
 
Année de création 2015
Auteur Bedal
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé Oui
Catégorie Langue artistique
Typologie Langue a priori
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_RIJ

Le Rijase Tesan ou langue rouge est une idéolangue créée en 2015 par Bedal.

Sommaire

Historique

Dans la fiction

Cette idéolangue fut créée par Venceslas Gremory il y a 1500 ans.

Le but était de créer une langue secrète, et remplacer le leryen pour sa future descendance (famille Gremory) qui invoqueront leurs sorts qu'en Langue Rouge... Venceslas l'inaugura en rédigeant 99 ouvrages dans cette langue. En ce qui concerne les locuteurs, elle n'est enseignée qu'à la branche principale et est toujours inviolée jusqu'à maintenant (i.e personne à l'extérieur de cette famille n'a accès au lexique, à la grammaire et ne peut déchiffrer les idéogrammes...).

Alphabet & prononciation

La langue utilise des idéogrammes (abstraits) représentant des clés (uniques) de trois consonnes.

Il y a 6 voyelles, transcrites sur ce forum par

a[a], e[e],[ɛ], ë [ø] i[i] o[o],[ɔ], u[u]

remarque : le E en haut se prononce toujours [e] (syllabe ouverte), le E en bas se prononce toujours [ɛ]

idem pour O avec [o] et [ɔ].

Pour les consonnes la retranscription que j'utiliserai (celle que V.G utilisait dans ses brouillons) donne :


Consonnes API B b C ʃ D d F f G g H h J j K k L l M m N n P p R r S s T t V v W w Y ʎ Z ʒ

Morphologie

Un "mot nu" (c-à-d un nom de base au cas nominatif) se construit sous la forme CVCVC. Les deux voyelles sont rajoutées sur l'idéogramme consonnantique sous formes de diacritiques supérieurs et inférieurs)

Exemple avec les clés TSN (langue, langage) et RJS (rouge) :

sur l'image ci-dessous est écrit: Rijase Tesan :

Image:rijase.png

on y voit 3 idéogrammes:

- Rijas (idéogramme RJS + la voyelle I en haut (la 1ère voyelle lue se situe en haut) puis la voyelle A en bas (2e voyelle lue) => Rijas (= le rouge))

- E (idéogramme qui se prononce toujours [e], il marque l'adjectif : Nom+E = rijase adjectif (rouge))

- Tesan (idéogramme TSN + voyelle E en haut + voyelle A en bas = tesan (langue, langage)

remarque 
ce n'est pas une langue gabaritique, au sens où la dérivation du nom n'est pas interne : les voyelles à intercaler ne suivent pas de règle précise... (c'est voulu de la part de V.G pour renforcer le flou dans la grammaire)

Grammaire

Le nom se décline en genre, cas et nombre.

Le genre

Neutre, Masculin, Féminin, Transcendant

Le genre transcendant concerne le lexique lié à la magie,âme, sentiments, religion, psychisme,sacré, ésotérique... (rappelons qui crée la langue quand même ! le mage occulte Venceslas Gremory...).

Les autres sont classiques (à noter le neutre englobe l'indéterminé).

Les marques de genre sont des voyelles (respectivement U, A et Ë)

Le nombre

La langue connaît deux nombre : le singulier et le pluriel.

La marque du pluriel est "T" (idéogramme pluriel).

La déclinaison

Il y a 17 idéogrammes différents pour chacun des 17 cas existants : la flexion est une consonne (une des 19 consonnes sauf le T(pluriel) , le P (inesthétique) et le Y (dur de finir par cette consonne)

  • Ablatif : lieu d'origine d'une action, éloignement. (-D)
  • Accusatif : COD (-S)
  • Allatif : direction, mouvement vers un lieu (-L)
  • Bénéfactif : bénéficiaire d'une action ou d'une situation (à, pour) (-R)
  • Comitatif  : accompagnement. (-F)
  • Comparatif : supériorité, infériorité ou égalité (après l'adverbe correspondant) (-K)
  • Essif : état ou qualité. (remplace "être" ) (-V)
  • Finalitif : but d'une action (-W)
  • Génitif: complément du nom, possession, relation (-C)
  • Instructif : manière dont s'effectue une action (-R)
  • Instrumental : moyen par lequel une action se produit (-H)
  • Locatif : Localisation spatiale (ou à proximité) d'une action sans mouvement (-N)
  • Nominatif cas de base, celui du sujet.
  • Temporel : localisation temporelle (-J)
  • Terminatif : limite spatiale ou temporelle (-G)
  • Translatif : résultat d'une transformation (remplace "devenir") (-Z)
  • Vocatif :exprime le thème, permet de mettre en valeur un nominatif, et est marque d'interpellation polie (quand on s'adresse à qqun de haut placé dans la famille Gremory par exemple ! ) (-M)

Syntaxe

La syntaxe est a priori de type SOV mais cela reste souple, tant que le verbe est à la fin.

Lexicologie

Chiffres et nombres

Échantillon

Exemple de texte

Idéomonde associé : Le XXX

Liens

Notes