Psolat

Un article de Ideopedia.

Cette page contient des caractères spéciaux.

Si vous avez des problèmes pour les afficher (carrés blancs, points d'interrogation), veuillez consulter la page d'aide Unicode.



Le
PSOLAT
Langue[1] bleue ;

Malgré ma vigilance, quelques petites erreurs (graphies différentes) peuvent persister.

Cette page est une ébauche.

Connectez-vous si vous désirez améliorer cette page (comment faire ?).


La création du psolat est toute récente, même si ce n'est qu'une persolangue, elle entre dans la lignée des langues construites d'inspiration latine, comme l'interlingua, le latino sine flexione, le popiaro et bien d'autres.

Psolat signifie PSeudO LATin. Si les mots et une bonne partie de la grammaire (conjugaison, notamment) sont d'inspiration latine, la graphie est, beaucoup moins conforme à ce qu'on s'attendrait d'une telle langue. Ce n'est donc pas vraiment une langue romane, même si certains aspects (beaucoup de mots en -E, -O & -A, certaines formes verbales) pourraient le laisser penser. La règle du C et du G, commune aux langues romanes, est absente du psolat (seuls des noms propres — comme Cacliari — la suivent, justement parce que ce sont des noms propres d'origine romane (sarde, dans le cas présent).

Sommaire

Image:Plt.gif

  Psolat
Psolat
 
Année de création 2011
Auteur Anoev (Lakur)
Régulé par Anoev
Nombre de locuteurs 0 (langue nouvelle)
Parlé en
Idéomonde associé Aneuf
Catégorie Persolangue
Typologie Langue à-postériori, SVC
Alphabet Slavlatin (Jan Hus) ou bien Vadora
Lexique une centaine de mots, en cours d'évolution.
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_PLT

Phonologie et alphabet

Alphabet

Alfabet

Le psolat peut s'écrire de deux manières différentes, ce en quoi, il a un point commun avec le serbe, le japonais et l'elko, par exemple. La première (complètement à-postériori) rappelle les graphies de langues telles que le slovène, le croate, le slovaque ou bien (avec quelques lettres en moins), le tchèque. L'autre, sans vraiment être à-priori (les lettres existent déjà dans d'autres alphabets), est un peu plus personnelle, dans la mesure où il s'agit du système vadora.


Graphies comparées :


Slavlatin Vadora
A a A a [a], Ɑ ɑ [ɐ]
B b B ʙ
C c
Č č Ш̇ ɯ̇
D d
E e E e [e], Є є [ɛ]
F f
H h H ʜ
I i I ɪ
J j [j]
K k K ᴋ
L l
M m
N n N n ɴ
Slavlatin Vadora
O o O o [o], Ɔ ɔ [ɔ]
P p
Q Ϙ
R r [ʀ][2] R r ʀ
S s [s]
Š š Ш ɯ
T t T ᴛ
U u [u] U u υ
V v
W w [w]
X x[3]
Y y[4] У y[4]
Z z
Ž ž Ʒ ʒ

Présentation du tableau susceptible d'être modifiée.

L'écriture est, en principe, bicamérale ; on utilise les majuscules grosso modo comme en français, c'est-à-dire

en début de phrase
pour des noms propres : l'Europ, l'osean Pasifik
pour des initiales : S pour Sinjoro
pour des mots représentant des institutions, ou apparentés : L'Estad, Le Minister

Signes diacritiques

Sigena suletri

Les signes diacritiques sont limités à l'accent aigu (lettre accentuée hors endroit courant, comme en castillan)[5], et aux signes utilisés en dans les langues slaves et baltes (caron ).


Accentuation

Axantisjon

L'accent tonique est en principe placé sur la dernière syllabe du radical du mot. Les mots monosyllabiques ne sont, en principe pas accentués sauf indication contraire.

Voyelles

Vokali

Le psolat se compose des six voyelles traditionnelles de l'alphabet latin : A, E, I, O, U, Y auxquelles on peut ajouter les Ɑ, Є & Ɔ si on adopte la graphie vadora. Le I (accentué ou non) se prononce toujours [i], jamais [j]. Le U ne se prononce [w] que derrière un Q, sinon, il se prononce [u]. Il n'y a pas de nasales, osean se prononce [oseˈan]. Les voyelles ont, en principe, toujours la même longueur.

Consonnes

Tonali

Les consonnes (notamment le S et le V) ont toujours la même prononciation.

Toutefois, le C se prononce [g] et le G n'existe pas.

Ponctuation

Ponktisad

La même qu'en français et en italien, mais pas d'espace devant ! : ; ? Pas de ponctuation double (¿...? ¡...!) comme c'est le cas en castillan.


Grammaire

Gramar

Le nom

Le nom

L'adjectif qualificatif

L'adlectif qualifatin

Les déterminatifs

Les Determini

L'adverbe

L'alverb

Le verbe

Le verb

Les prépositions et postpositions

Les adpozisi

La phrase

Le Fraz

La phrase psolate est, en principe, de type sujet+Verbe+Complément ; même quand ces derniers sont des pronoms :

Video el = je le vois.

Exemples de textes

Texeta


Vocabulaire

Vokablar


Références extérieures

Exartes refranca

Atelier (philologique)

Modifications en gestation

Modefikasade in žestitad

Le psolat est une langue toute nouvelle : tout est en cours d'élaboration ou en projet. Une grande patience sera donc demandée au lecteur de ces lignes et des pages (souvent encore vides) qui y sont liées.


Nouveautés à venir

Novitadi venandi'

Les adverbes, les prépositions et certains déterrminatifs, ainsi que les règles qui s'y appliquent.


Notes

20/08/2019

  1. provisoirement, j'espère
  2. Prononcé [ʀ] (roulé) de préférence, mais le [ʁ] est admis ; toutefois, le rr est toujours roulé
  3. Erreur de citation Aucun texte indiqué.
  4. 4,0 4,1 [y]
  5. toutefois, en vadora, une lettre accidentellement accentuée est doublée afin de contourner des problèmes typographiques

Affichages
Outils personnels
Navigation
Boîte à outils