Ponctuation

Un article de Ideopedia.

La ponctuation est un ensemble de symboles destinés à aider la lecture d'un article dans une écriture donnée. Toutes les écritures ne disposent pas forcément d'une ponctuation et, lorsqu'elle existe, ne ressemble pas nécessairement à celle que nous connaissons aux côtés de l'alphabet latin moderne. Ainsi, l'alphabet latin de l'antiquité n'avait pas nos symboles, tels que le point d'interrogation et, là où, aujourd'hui nous mettons une virgule, les contemporains de CAIVS GRACCHVS mettaient des mots comme NAM, TVNC ou AVTEM.

Image:logo_ponctuation.gif

Cet article n'a pas la prétention de passer en revue toute la ponctuation actuelle avec les particularités de chaque symbole, chose que Wikipédia fait à merveille, mais plutôt soulignera les particularités décelables (par rapport à l'usage courant) dans certaines idéolangues présentes dans cette encyclopédie.

On ne soulignera jamais assez l'importance de la ponctuation dans une phrase écrite :

« Ce sergent » dit le colonel « est une poule mouillée ! »
Ce sergent dit : « le colonel est une poule mouillée ! »


Idéolangues

Aneuvien

Les ! ? : et ; ne sont pas précédés d'espace comme c'est le cas en français.

On peut rencontrer deux sortes de guillemets dans une phrase, parmi un ensemble qui en compotre trois: "..." , « ... » & “...”.

On notera deux utilisations supplémentaires du trait d'union (la déclinaison des anthroponymes étrangers et pour éviter une répétition de radicaux), ainsi que d'un symbole qui n'apparaît pas dans les textes courants francophones: le point médian, ressemblant d'avantage à une puce: • ; la puce aneuvienne étant plutôt carrée : ■ .

Dans la ponctuation aneuvienne, les crochets sont à l'extérieur des parenthèses:
[...(...)...] et non (...[...]...).

Elko

La ponctuation abde fait noter quelques différences par rapport aux autres ponctuations utilisant l'alphabet latin.

Tout d'abord, la phrase commence par un point (la majuscule ne marque jamais un début de phrase).
Certains doublements de ponctuations ont une signification bien spécifiquer en elko abde.

Ainsi, on aura :

. Ego waki ! = Il vient ! (exclamation)
. Ego waki !! = Qu'il vienne. (injonction)