Point d'exclamation

Un article de Ideopedia.

Le point d'exclamation est un signe de ponctuation qui termine les propositions ou les phrases exclamatives. Et comment !

Sommaire

Disposition

En Français, le point d'exclamation est toujours précédée d'une espace (fine, autant que possible). Ce qui n'est pas le cas dans d'autres langues (comme l'anglais, entre autres).

Français My God! = Mon Dieu !

Majuscules ? ou non ?

S'il termine une phrase, il remplace un point et le mot qui le suit commence par une majuscule :

Non mais c'est dingue, ça ! Et vous n'avez rien vu !


Sinon, il remplace une virgule ou un point-virgule et la majuscule ne s'impose pas :

C'est un salaud ! un fumier ! une ordure !


Espagnol

La phrase exclamative est toujours encadrée de deux points exclamatifs disposés tête-bêche[1]:

¡Hola! = Salut !


Idéolangues

Aneuvien

L'aneuvien ne met pas d'espace devant un point d'exclamation.

Quas ep o vel tep e gev ni os!? E sluta omens! = Que veux-tu que je te donne !? J'ai tout perdu !

Elko

Le point d'exclamation est une transcription de la rune Asa pointée. Lorsqu'une rune est pointée, elle indique qu'il s'agit d'un signe de ponctuation. La rune Asa non pointée équivaut à la lettre A de notre alphabet latin. Cette lettre est souvent utilisée seule comme particule exclamative.

Dans le Rundar, le point d'exclamation est donc exprimé au moyen de la rune Asa pointée. Dans l'Abde (transcription latine du Rundar), le point d'exclamation est rendu au moyen de la particule a souvent complété d'un point d'exclamation, ce qui pourrait faire penser à une redondance correspond en fait au point que l'on adjoint à la rune Asa.

. bero a ! Quel ours !

Si la phrase contient un mot en -a il est alors posé en fin de phrase en place de la particule exclamative :

ex. : . bero kalėa ! Quel ours magnifique !

Lorsque le point d'exclamation est doublé en abde, il traduit l'injonction et est alors appelé : "point d'injonction". Le point d'injonction et à interpréter comme un signe unique insécable. Il correspond en fait à la rune Isa pointée. La rune Isa non pointée équivaut à la lettre I de notre alphabet latin. Cette lettre est souvent utilisée seule comme particule injonctive.

. wami tomo la i !! : Mange ton gâteau.

Si la phrase contient un mot en -i la particule injonctive devient alors facultative :

. lami !! Regarde !

Kotava

En kotava, les points d'exclamation concluent non seulement les phrases exclamatives, mais aussi les phrases impératives.

Mallapit ! = Partons.

Mathématiques

Utilisé dans deux cas.

  • Derrière un nombre, il en exprime la factorielle, autrement dit, le produit de tous les nombres entiers[2] jusqu'à celui-ci : 6! = 1*2*3*4*5*6 = 720.
  • Derrière , il exprime l'unicité de l'élément situé derrière :

∃!x = il existe un seul x (qui réponde à la définition).



  1. C'est la même chose pour la ponctuation interrogative.
  2. À l'exclusion de 0, sinon tutes les factorielles seraient nulles ; d'ailleurs, par convention, 0! = 1