Passé

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Définitions

Le passé est un des temps les plus fournis de la conjugaison des différentes langues, en ce sens qu'il ne représente pas seulement un procès antérieur au moment où on l'évoque, mais il inclut tout un tas d'aspects différents, ce qui peut donner tout un tas de formes différentes, simples (en un seul morceau) ou bien alors composées (au moyen d'auxiliaires ou de particules précédant le verbe du procès à un mode, personnel ou non).

Conjugaisons simples

On trouve notamment, dans ces formes, des temps tels que le parfait (latin : LEGI) ainsi que d'autres qui les rejoignent d'assez près :

le prétérit
Anglais I opened = j'ouvris
Espagnol me gustó = j'aimai
eg pàteză = j'arrivai
le passé simple
il arriva.
Le passé
e koma = je suis venu
mi manĝis = je mangeai(s)
doleyer = il vendait/vendit
ce avì = ils eurent/avaient

L'imparfait, est aussi très souvent un temps simple, notamment dans les conjugaisons des langues romanes, ainsi que le russe (utilisation d'un verbe imperfectif), même si certaines utilisations s'en dégagent[1]. Ce temps est donc représenté

En anglais également par le prétérit (si itératif) : Every days, I opened... = Tous les jours, j'ouvrais...
en espagnol par le preterito imperfecto : comía = je mangeais.

Les idéolangues le groupent souvent avec le passé, ou bien alors le présentent comme un temps composé (cf. la suite).

Conjugaisons composées

Elles peuvent l'être de plusieurs manières :

Auxiliaire + participe passé

Surtout utilisées pour un aspect accompli dans le présent (donc, qui a commencé dans le passé). Le premier qui vienne à l'esprit est, bien entendu le passé composé (en anglais, ce temps est considéré non comme un passé, mais comme un présent) ; lequel se conjugue, dans bon nombre de langues romanes, mais aussi l'espéranto et l'uròpi (seul l'auxiliaire change), avec l'auxiliaire au présent et le verbe du procès au participe passé.

Auxiliaire + participe présent

On y trouve notamment le progressive preterit, qui est la traduction anglaise de l'imparfait quand celui-ci décrit un procès (passé) dans sa durée. On retrouve également son calque en aneuvien et en uròpi.

Anglais They were eating = ils étaient en train de manger
ar ere kœṅdun ù tramas = ils étaient en train de jouer une pièce
lu sì sopan = ils étaient en train de dormir.

Particule + infinitif ou autre mode

Se rencontre notamment en elko, mais également dans plusieurs nuances de passé en aneuvien. Peut exprimer les nuances les plus diverses, d'une langue à l'autre. Cette forme n'est utilisée en anglais que pour le conditionnel passé, en combinaison avec le participe passé :

Anglais She should have been = elle aurait eu
da dhep pùzar = ils viennent de partir
elo wedu wami = tu as mangé.

Avec un semi-auxiliaire

Utilisé notamment en français (avec en prime, une préposition[2]) pour exprimer le passé immédiat : il vient de partir.

Avec un adverbe

L'équivalent anglais est obtenu en intercalant l'adverbe just entre l'auxiliaire et le verbe du procès.

They have just come = ils viennent d'arriver.

Utilisable également avec l'auxiliaire au prétérit.

She had just given birth = Elle venait d'accoucher.
  1. Temps utilisé en français pour nombre de subordonnées conditionnelles n'évoquant pas forcément un procès passé.
  2. très importante : je viens de vous aider n'a pas du tout la même signification que je viens vous aider.