Opposition fonctionnelle

Un article de Ideopedia.

Une opposition fonctionnelle ou opposition pertinente est une opposition de phonèmes complémentaires (voisé/non voisé, ouverte/fermée,...) qui est significative pour certaines langues.

Sommaire

Langues

Français

Exemples d'oppositions fonctionnelles en français 

Idéolangues

Aneuvien

La reconnaissances des phonèmes opposés, tant vocaliques (surtout) que consonantiques est essentielle dans une langue comme l'aneuvien, où beaucoup de paronymes sont basés sur ce concept.

On aura, par exemple, des mots comme

kàrd/kard : opposition antérieure/centrale (voyelle ouverte)
plùs/plus : opposition antérieure/postérieure (voyelles fermées)
pent/peṅt : opposition vocale/nasale (voyelle mi-fermée)
gef/gœf : opposition non arrondie/arrondie (voyelles mi-ouvertes)
ov/óv : opposition d'aperture (voyelle postérieure)
baab/paap : opposition de voisement (consonnes occlusives bilabiales)
arem/areen : opposition de point d'articulation (consonnes nasales)
rœċh/rœch : opposition de mode d'articulation (affriquée/fricative)...

Elko

Exemples d'oppositions fonctionnelles en elko

En elko, l'arrondissement et l'aperture des voyelles n'est pas fonctionnel, en revanche la position de langue est significative. Pour certains phonèmes, l'opposition fonctionnelle est inexistante par rapport au français :

  • /v/ / /f/ : cette opposition ne se fait pas en elko, les deux phonèmes peuvent sans problème se substituer au phonème /ʋ/

Liens

Source