Olugni

Un article de Ideopedia.

  MediaWiki:IDEO OLG Idéolangue
olyņi
 
Année de création 2010
Auteur Hanhól Hoguèm
Régulé par
Nombre de locuteurs 500 millions (fiction)
Parlé en
Idéomonde associé diégèse nélissienne
Catégorie Langue artistique, langue bleue
Typologie Langue a priori, SVO, agglutinante, ergative, syllabique
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia MediaWiki:IDEO OLG Préfixe

Le Olugni est une idéolangue créée en 2010 par Hanhól Hoguèm.

Sommaire

Historique

Créée dans les années 2010-2011 et présentée sur l'Atelier en 2018.

Alphabet & prononciation

L'olugni utilise l'alphabet latin.

Morphologie

L'olugni partage nombre de caractéristiques morphosyntaxiques communes avec l'ollen et l'olyen (avec lesquelles elle n'entretient toutefois pas de parenté) : agglutination marquée, syllabes assez simples de type CV(C), base lexicale hyperonymique, cas grammaticaux, syntaxe relativement souple et riche inventaire affixal.

L'olugni a une morphologie fortement agglutinante, les radicaux pouvant incorporer des morphèmes très nombreux et au sens divers.

Grammaire

L'olugni possède donc un très riche système dérivationnel, d’une grande régularité.

  • Le déterminant suit toujours le déterminé ;
  • La subordonnée suit presque toujours la principale ;
  • L’ordre de la phrase est le plus souvent SVO, mais il peut aussi être VSO, VOS ou OVS et l’olugni est de type V2 ;
  • L’olugni est ergatif ;
  • Le mouvement s’exprime par cadrage satellitaire ;
  • Il n’existe pas vraiment de temps mais de nombreux aspects pallient ce « manque » ;
  • Lorsque le contexte est clair, le pluriel n’est pas exprimé (général ou numéral)

Le nombre (limáy)

  • Ø- (singulier) da "arbre"
  • ly-/li- (pluriel, les deux formes cohabitent) lida "arbres"

Les cas (téna)

  • Ø- (absolutif, sujet intransitif, complément direct) ma "femme"
  • i- (ergatif, sujet transitif) ima "femme"
  • Les prépositions se préfixant aux noms, elles peuvent être considérées comme des cas.

L'affixe de cas précède celui de nombre : ilima "femmes".

Syntaxe

L'olugni suit un alignement ergatif, le prime actant d’un verbe transitif est donc marqué différemment du prime actant d’un verbe intransitif, marqué identiquement au second actant d'un verbe transitif (morphologiquement non marqué). De fait, la transitivité est un critère fondamental en olugni.

Lexicologie

  • gihe : gant
  • he : main
  • uomo : pain

Exemples

Phrases intransitives :

  • Me ailé "l’homme mange".

[Alémy (je mange) Alé (radical verbal)+my (1ère personne sujet)].

Phrases transitives :

  • Ime jaijáma lune "l’homme achète un gâteau/le gâteau est acheté par

l’homme".

  • Jaijáimy lune "j’achète un gâteau/ le gâteau est acheté par moi".

[Nijá (sic) (radical verbal) + i (ergatif) + my (1ère personne) lune].

Idéomonde associé : La Nélissie

Diégèse en cours de création, mais dont la langue associée n'est plus l'olugni mais l'olyen.

Liens

Notes