Numérologie elkanne

Un article de Ideopedia.

L'Elko est une langue dont la structure se base sur de nombreuses théories et croyances ancestrales. La numérologie en fait partie. Bien que respectant la numérologie traditionnelle, l'Elko possède certaines spécificités.

Numérologie et lexicologie

En Elko, les chiffres et les nombres ne sont pas exprimés au moyen de clés à valeur numérique mais sont considérés comme nombre dès l'instant où ils prennent la particule taw signifiant chiffre, nombre. Sans cette particule numérique le sens des clés ne désigne pas des nombres mais la valeur symbolique que ceux-ci prennent dans la numérologie traditionnelle :

  • 1 narta = Ego
  • 2 nutta = Relation
  • 3 asta = Communication
  • 4 elta = Divin
  • 5 akta = Déplacement, mouvement
  • 6 matta = Harmonie
  • 7 sasta = Réflexion
  • 8 alta = Matérialité
  • 9 tamta = Tradition, Humanisme
  • 0 nunta = Néant
  • 11 kauta = Force mentale
  • 12 arta = Cycle
  • 22 kitta = Construction

Ainsi narta un signifie littérallement "le chiffre de l'égo". Il est à noter, par ailleurs, que dans la numérologie traditionnelle le chiffre 4 véhicule la notion de "travail" mais étant donné que dans la culture elkanne le "4" et le chiffre des dieux, le chiffre de la perfection, la clé WEL (dieu) est préférée à la clé DIW (travail) qui est acceptée aussi.

Numérologie et structure

Le chiffre 4 prend, au sein de la structure de l'Elko, une importance non négligeable. Il se dit elta en Elko ce qui signifie le chiffre des dieux ou le chiffre idéal. Il est présent à tous les niveaux de la langue et en voici quelques exemples :

  • 13 Lettres ont la même prononciation en elko et en français (1+3=4)
  • 22 Lettres composent l’alphabet elkan (2+2=4)
  • 40 Runes constitue le Kabda, le futhark elkan (4+0=4)
  • 4 Lettres sont nécessaires pour former un mot (3 de la clé + 1 affixe au minimum)
  • 4 Lettres forment le mot de « elko »
  • 4 La quatrième rune du futhark correspond à la première de notre alphabet
  • 22 Lettres de l’alphabet restreint(2+2=4)
  • 4 Consonnes sonores (B, D, G et Z)
  • 4 Consonnes sourdes (P, T, K et S)
  • 4 Consonnes liquides (L, M, N et R)
  • 4 Shagas apparaissant dans l’alphabet (C, F, H et X)
  • 4 Suffixes grammaticaux
  • 4 Suffixes lexicaux
  • 4 Infixes
  • 4 Suffixes pseudo casuels
  • 4 Position du « a » la voyelle d’accompagnement
  • 22 Affixes (6+4+4+4+4)(2+2=4)
  • 4 Modes
  • 4 Temps principaux
  • 4 Types de familles de runes
  • 4 Unes additionnelles
  • 4 Lignes dans la grille référentielle
  • 4 Colonnes dans la table de polarité
  • 13 Consonnes pour former les clés (1+3=4)
  • 4 Clés numériques alternatives
  • 4 Clés numériques glidées
  • 4 Etapes morphosyntaxiques
  • 4 Shagas
  • 13 Ingamas (1+3=4)
  • 13 Innutas (1+3=4)
  • 4 Niveaux de langue
  • 4 Utilisations de la séquence de Bela Daga (bdgklmnprstwz)
  • 13 Clés réduites (1+3=4)
  • 1012 Nombre total de clés (1+0+1+2=4)
  • 4 Symboles différents utilisés dans la typologie cursive du futhark elkan