Nähri

Un article de Ideopedia.

  nährï
nährï
 
Année de création 2014
Auteur Kweyse
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue expérimentale
Typologie langue a posteriori
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_NHR

Le nährï est une idéolangue crée en 2014 par Kweyse. Le Nährī est une langue expérimentale et artistique à l'origine arabe qui a subit des influences iraniennes et araméennes.

Sommaire

Historique

Alphabet & prononciation

Les voyelles
a [ɑ] ; ä [a]/[æ] ; ā [aː] ; e [e] ; ē [eː] ; ə [ɪ]/[ɨ] ; i [i] ; ī [iː] ; o [o] ; ō [oː] ; u [u] ; ū [uː]
Les consonnes
b [b]; č [ʧ]; d [d] ; ḏ [ð]; f [f]; g [g]; ǧ [ʤ]; ġ [ɣ] ; h [h]; ḥ [ħ] ; ẖ [x]; k [k]; l [l]; m [m]; n [n]; p [p]; q [q] ; r [r] ; s [s] ; š [ʃ]; t [t]; ṯ [θ]; v [v]; w [w]; y [j]: z [z]; ž [ʒ]; ȝ [ʕ]

Morphologie

Grammaire

Les articles

Le Nähri n'a aucun article.

Le genre

Les noms n'ont plus vraiment de genres, seuls les noms en référence explicite à la femme (souvent finis par -ä) sont féminin avec l'accord de l'adjectif. Sinon tous les autres noms sont au 'masculin', donc l'accord se fera au masculin.

Le nombre

Le pluriel se forme avec -(y)an.

kətavkətavan (le livre – les livres) bažarībažarīyan (le citadin – les citadins)

Pour l’indéterminé, on utilise pour les noms finissant par une voyelle -ḥdä (dérivé de wäḥdä 'une')

marämaräḥdä (la femme – une femme) dostīdostīḥdä (l'amitié – une amitié)

Sinon on utilise seulement le ḥä (dérivé de äḥäd 'un')

ḥä nähr : un fleuve

L’indéterminé pluriel n'existe pas. On peut dire à la place :

baḏ marä : quelques femmes baḏ-kan : quelques uns de vous

Les démonstratifs

De proximité : haḏhaḏan D'éloignement : hawhawan Une personne : we (pour un homme), ye (pour une femme), hənne (au pluriel)

haḏ madrasä : cet école-ci haḏan madrasä ou haḏ madrasan : ces écoles-ci haw šähr : cette ville-là hawan šähr ou haw šähran : ces villes-là ye marä : cette femme we kativ : cet écrivain hənne qatil(an) : ces tueurs

Chaque : här

här marä : chaque femmes

Les accords entre deux noms

Les accords se font avec l'izzafé -i (les noms finis par un -ä se voient mettre un -t- entre le nom et l'izzafé)

də beytan-i bažar : dans les maisons de la ville marät-i we kativ : la femme de cet écrivain

Les accords entre un nom et un adjectif

Ces accords se font également avec l'izzafé. Mais ils s’accordent en genre mais pas en nombre.

ḥä kativ-i kəbīr : un grand écrivain kativäḥdät-i kəbīrä : une grande écrivaine

Les degrés de comparaisons

- kəbīr : grand - Äli kəbīr-we : Ali est grand

Comparatif de supériorité

Le comparatif se forme avec la préposition mən. Pour le comparatif de supériorité on place le suffixe zēd (plus) après l'adjectif.

- kəbīr-zēd 'plus grand' Äli kəbīr-zēd-we mən-ī 'Ali est plus grand que moi'

hənne här yawm kəṯīrzēd-ən : ils sont plus nombreux chaque jours. we kəbīrzēd-we mən maräto : il est plus grand que sa femme

Comparatif d'égalité

Pour le comparatif d'égalité on place la préposition kamā (comme) devant l'adjectif.

- kamā kəbīr : aussi grand - Äli kamā kəbīr mən-ak  : Ali est aussi grand que toi

Comparatif d’infériorité

Pour le comparatif d’infériorité on place la préposition qläyl (peu) devant l'adjectif.

- qläyl kəbīr : moins grand Äli qläyl kəbīr mən-ä : Äli est moins grand qu'elle

Superlatif relatif
Le superlatif se forme avec la forme aCCäC.

kəṯīr (beaucoup) > akṯär (le plus nombreux) > akṯäran (les plus nombreux) kəbīr (grand) > akbär (le plus grand) > akbärä (la plus grande) > akbäran (les plus grands) > akbärätan (les plus grandes)

Äli akbär-we : 'Ali est le plus grand' ana akbärä-na : 'je suis la plus grande' tan akbäran-tan : 'vous êtes les plus grands' hənne akbärätan-ən : 'elles sont les plus grandes'

Superlatif absolu

Se forme avec l'ajout de kəṯīr (beaucoup)

- kəṯīr kəbīr : 'très grand'

Äli kəṯīr kəbīr-we : 'Ali est très fort'

Pronoms

Pronoms personnels

ana : Première personne du singulier ta : Deuxième personne du singulier we : Troisième personne du singulier masculin ye : Troisième personne du singulier féminin

haḏ : Troisième personne du singulier objet proche haw : Troisième personne du singulier objet éloigné

ḥna : Première personne du pluriel tan : Deuxième personne du pluriel hənne : Troisième personne du pluriel humain

haḏan : Troisième personne du pluriel objet proche hawan : Troisième personne du pluriel objet éloigné


Construction du possessif

Le possessif se forme avec izzafé + la marque du possessif. Il est possible aussi d'avoir une forme abrégée plus proche de l'arabe (l'autre est un mixte irano-néo-araméenne), cependant elle peut-être sujette à confusion.

kətav-i-dī (kətavī) : mon livre marät-i-dak (marätak) : Ta femme (à un homme) beyt-i-dki (beytki) : Ta maison (à une femme) deyr-i-do (deyro) : Son église (à un homme) dostät-i-dä (dostätä) : Son amie (à une femme)

katəvī-yi-dna (katəvīna) : Notre écriture medresätan-i-dkan (medresätankan) : Vos écoles leylätan-i-dan (leylätan) : Leurs nuits

==Conjugaison

Verbe être

Copule présent du verbe être

En Nähri il n'y a pas vraiment de verbe être au présent (comme en arabe "la vie belle" = la vie est belle), en fait c'est le pronom personnel qui va se suffixer (influence néo-araméenne), ce qui va créer un équivalent du verbe être...

ana kəbīr-na, ana kəbīrä-na : Je suis grand, je suis grande ta kəbīr-ta, ta kəbīrä-ta : Tu es grand, tu es grande we kəbīr-we : Il est grand ye kəbīrä-ye : Elle est grande

ḥna kəbīr-nä, ḥna kəbīrä-nä : Nous sommes grands, vous êtes grandes tan kəbīr-tan, tan kəbīrä-tan : Vous êtes grands, vous êtes grandes hənne kəbīr-ən, hənne kəbīrä-n(e) : Ils sont grands, elles sont grandes

ana fəransī-na : je suis français ana bo ra-na : Je suis avec lui ana bä ra-na : Je suis avec elle

Négation : ajout du la

ana la fəransī-na : je ne suis pas français ana la fəransīyä-na : je ne suis pas française

le Verbe

Les verbes de type 1 sont irréguliers à l' inaccompli (le radicale mute).

ex : kān (être), māt (mourir), rād (vouloir) > kūn, mūt, rīd

Les verbes de type 2 sont réguliers l'inaccompli (le radicale ne change pas).

ex : nām (dormir), ǧā (venir), ger (prendre), rəzäq (bénir)

Puis il y a les verbes composés.

Ils se composent d'un nom + d'un verbe.

telefon ker (téléphoner)

Il y a aussi les verbes invariables

lazəm (falloir)

nar-i dī lazəm : il me faut du feu (feu à moi falloir)

Enfin, il y a les verbes impératifs

Ce sont les verbes qui n'existent qu'à l'impératif. Ils peuvent aussi être composés.

be (être), qodēs be (bénir), taȝal (venir), ȝafū (pardonner)

...

Il faut aussi distinguer les verbes transitifs et intransitifs au passé.

L'ergatif du Nähri

Pour les verbes conjugués à l'accompli transitifs le verbe se conjugue avec le COD. Quelques exemples pour mieux comprendre :


verbe dad (donner)


ana dad : j'ai donné [sous entendu qqc à qqn]

ana lə Äli ra dad : j'ai donné [sous entendu qqc] à Ali

ana məžməž dad : j'ai donné l'abricot

ana məžməž lə Äli ra dad : j'ai donné l'abricot à Ali.

ana məžməžan lə Äli ra dadən : j'ai donné des abricots à Ali.

ana lə Äli ra dadən : j'ai donné à Ali [sous-entendu des choses (au pluriel)]


verbe qətäl (tuer)


ana qətäl : j'ai tué [sous-entendu qqn] ou je l'ai tué

ana qətälən : je les ai tué

ana qətältä : je t'ai tué

we qətältu : il m'a tué

ta qətältu : tu m'as tué


Négation

Négation à l'inaccompli simple > ma. Subjonctif/impératif > remplacer par me (négation du subjonctif et de l'impératif en ). Accompli > .

La négation mange le a qui suit.

ma-ḥūbnak : 'je ne t'aime pas'

ana mō-ḥābti 'je ne t'ai pas aimé'

baḥūbbi 'aime !'

maḥūbbi 'n'aime pas'

rīdna maḥūbtay 'je veux que tu ne m'aimes pas'


Syntaxe

Lexicologie

Chiffres et nombres

  • 0 - səfr ; 10 : ȝäšärä (ȝäš, ȝäšt)
  • 1 - äḥäd, wäḥdä ; 11 : äḥdäȝäš
  • 2 - əṯnäyn, ṯənäynä ; 12 : əṯnäȝäš
  • 3 - ṯəlāṯä (ṯāṯ, ṯāṯ) ; 13 : ṯəlāṯäȝäš
  • 4 - ärbȝä (ärbäȝ, ärbäȝt) ; 14 : ärbȝäȝäš
  • 5 - ẖamsä (ẖams, ẖamsət) ; 15 : ẖamsäȝäš
  • 6 - səttä (sətt, sətät) ; 16 : səttäȝäš
  • 7 - sabȝä (sabäȝ, sabäȝt) ; 17 : sabȝäȝäš
  • 8 - ṯəmēnyä (ṯəmēn, ṯəmēnät) ; 18 : ṯəmēnäȝäš
  • 9 - təsȝä (təsäȝ, təsäȝt) ; 19 : təsȝäȝäš
  • 20 : ȝašerīn ; 21 : wäḥdä w ȝašerīn
  • 30 : ṯēṯīn ; 33 : ṯāṯ w ṯēṯīn
  • 40 : ärbəȝīn ; 50 : ẖamsīn ; 60 : səttīn ; 70 : sabȝīn ; 80 : ṯəmēnīn ; 90 : təsȝīn
  • 100 : miyyä ; 101 : wäḥdä w miyyä ; 104 : ärbäȝt w miyyä ; 145 : ẖamsət w ärbəȝīn w miyyä
  • 200 : əṯnämiyyä ; 300 : ṯəlāṯämiyyä ; 400 : ärbȝämiyyä ; 500 : səttämiyyä
  • 1000 : älf ; 200 : ṯənäynä älf

Échantillon

Exemple de texte

Liens

Notes