Mot plein

Un article de Ideopedia.

En linguistique, un mot plein (appelé aussi "mot lexical", encore que les mots-outils figurent également dans un lexique) est un mot qui a une signification propre, qu'elle concerne une qualification, une personne, un animal, un objet, un concept ou un procès. On trouve quatre catégories de mots pleins :

les adjectifs qualificatifs
les adverbes
les noms
les verbes.

Si les deux derniers sont quasiment indispensables à toute phrase courante, les deux autres (qui y sont rattachés) ne sont pas pourtant insignifiants puisqu'ils donnent des renseignements intéressants (dimensions, couleur, manière de procéder, distance, temps...)

Sommaire

Idéolangues

On distinguera les langues schématiques, dans lesquelles chaque nature de mot est clairement identifiable au premier coup d'œil (terminaisons adéquates, le plus souvent, comme dans les exemples ci-dessous) des langues pseudonaturelles pour lesquelles seule la syntaxe, le concept ou bien certains types de flexions en dévoilent la nature (aneuvien).


Espéranto

Tous les mots pleins se terminent dans leur forme de base (nominatif singulier pour les noms et les A.Q., infinitif pour les verbes) par une voyelle:

A pour les adjectifs qualificatifs
E pour les adverbes
I pour les verbes
O pour les noms.
Les "correspondances" entre noms se font, dans les cas les plus simples (sans "interfixe" supplémentaires) en remplaçant un suffixe par un autre.

Elko

On retrouve les mêmes terminaisons qu'en espéranto, bien que la motivation d'origine des idéolinguistes ne soit pas la même. En effet, chaque suffixe elkan est la voyelle centrale d'une clé rappelant le rôle du mot plein dans la phrase :

RAM : qualité
NUT : lien
POM : maillon[1]
BEG : manière
DIW : action

Toutefois, les verbes à la voix passive et bles verbes d'état et se terminent en elko par -A, étant plutôt apparentés à des adjectifs. Aux mots lexicaux déjà cités, il convient d'y ajouter des auxiliaires, non considérés comme de véritables verbes, mais qui prennent leur sens sur des noms: en ça, ce sont de véritables mots pleins; exemple:

tamo = habitude; tamu = avoir l'habitude de + vb INF.

Ces auxiliaires servent également pour le temps du verbe, les verbes elkans ne se conjuguant pas :

ilo wudu wami = vous mangerez. (wudo = futur).

Volapük

Les noms n'ont pas de suffixes particuliers (se terminent toujours par une consonne au nominatif)
les A.Q. se terminent par -IK
Les adverbes par -IKO
L'infinitif des verbes par -ÖN.



  1. On trouve également, uniquement pour certains mots, le suffixe -ė, issu de la clé WĖL (respect) ; ainsi :
    amano = femme → amanė = dame, Madame.