Mot-outil

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Introduction

Les mots-outils, contrairement aux mots pleins n'ont dans la phrase qu'un apport purement grammatical. Toutefois leur rôle est essentiel : ils servent de "liant" dans la phrase et permettent souvent de donner (en plus de la syntaxe et/ou la déclinaison) une fonction à chacun des mots pleins et, de là, donner enfin un sens à la phrase.

Prenons un (deux) exemple(s) :

j'ai vu le bus qui arrivait.
je l'ai vu quand le bus arrivait.

À ces deux phrases n'ont été laissé que les mots pleins : ces mots sont identiques. Pourtant, quand on dévoile les mots-outils (en balayant avec la souris, bouton gauche maintenu enfoncé), on se rend bien compte que ces deux phrases ont un sens complètement différent. Voilà donc, pour la nécessité des mots-outils.

Les différents mots-outils

Les déterminants

Ceux-ci accompagnent les noms et les déterminent dans la phrase : on peut notamment citer

  • Les articles, inconnus en latin, mais particulièrement nombreux en italien (notamment les articles définis). Dans les langues isolantes, ils ont une importance essentielle car, comme le nom ne varie pas, ce sont eux qui on la charge du nombre (singulier, pluriel, collectif etc...), voire de la fonction des noms auxquels ils font référence.

On peut citer les articles indéfinis, définis, partitifs, négatifs etc...

Les pronoms

Ceux-ci peuvent prendre la place de noms dans la phrase (ils les remplacent souvent pour éviter des répétitions) et donc se retrouvent avec les mêmes fonctions (sujet, complément d'objet, circonstant...).

Les adpositions

... qui ont pour rôle de "borner" un complément d'objet (direct, Espagnol : a, Kotava : va ; indirect : à, to, for, im etc...), circonstanciel, d'agent... ce bornage peut se faire au début (préposition), à la fin (postposition), au début ET à la fin (circumposition) pour les cas les plus courants.

Les conjonctions

  • Les conjonctions de coordination ont pour rôle d'assembler deux éléments (noms, adjectifs, verbes, adverbes, propositions) de même nature en donnant une idée d'addition (et, and, y, und, och, ea...), de soustraction (NEC, nor...), d'implication (donc...) etc...
  • Les conjonctions de subordination jouent, auprès des propositions subordonnées conjonctives le rôle que jouent les prépositions auprès des groupes nominaux compléments.

Variables ou invariables

En général, les adpositions et les conjonctions sont indépendantes grammaticalement des mots qui les accompagnent et elles servent exclusivement de liant : elles sont donc invariables.

Pour les autres, ça dépend des mots et... des langues.

Ainsi, en anglais, l'article défini est totalement invariable (the) alors qu'il varie en genre et en nombre, aussi bien au pluriel qu'au singulier dans un bon nombre de langues romanes.

Les adjectifs déterminatifs varient, eu aussi d'une langue à une autre : la plupart des cardinaux sont invariables (seules quelque exceptions éparses, en plus de 1 (um/un/o/a) qui sert également d'article indéfini dans plusieurs langues romanes, dont le français ; два/две (2)...). Les adjectifs possessifs (ou en tenant plus ou moins lieu) varient souvent avec le nom auquel ils sont liés ET avec la personne de référence (1re, 2me ou 3me personne). Les adjectifs indéfinis varient de manière... indéfinie.

Les pronoms sont incontestablement les mots-outils qui varient le plus, puisque, même dans des langues non casuelles comme le français ou l'anglais, les pronoms personnels ont une apparence qui varie avec leur fonction dans la phrase (sauf quelques exceptions, comme "vous", you ; sinon on a droit aux she/her, il/le, who/whom/which/whose etc.).

Idéolangues

Aneuvien

En plus des déterminatifs et pronoms présents dans d'autres langues, l'aneuvien dispose de l'adjectif et du pronom personnel indirect (ed : invariable) ; ceci dû au fait que les adjectifs & pronoms possessifs ne sont utilisés que pour la... possession.
Il y a également diverses particules verbales (par exemple : kjas, inspiré de l'anglais should/would) et pronominales.

Kotava

C'est une des rares langues à utiliser systématiquement une préposition pour introduire un complément d'objet direct.
Cette préposition est va.