Min'fran

Un article de Ideopedia.

  Min'fran
Min'fran
 
Année de création 2018
Auteur Greenheart
Régulé par
Nombre de locuteurs
Parlé en
Idéomonde associé
Catégorie Langue simplifiée
Typologie Langue a posteriori
Alphabet Latin
Lexique
Version
Codes de langue
ISO 639-1
ISO 639-2
ISO 639-3
Préfixe Idéopédia IDEO_MFR

Le Min'fran est une idéolangue créée en 2018 par Greenheart.

Règles de simplifications

1) Aucun accord ni en genre, ni en nombre, ni en cas, ni en personne - excepté pour les déterminants et pronoms.

2) Aucune conjugaison, une seule forme invariable du verbe, l'infinitif inaltéré. Les temps, modes, voix etc. sont indiqués par des adverbes devant le verbe. Participes passés en é / i / ü, comme en français (invariable), gérondifs ou participes présents ANT comme en français (invariable).

3) Les pronoms déterminants sont variables en genre et nombre (a féminin, o masculin, u commun aux êtres sensibles, e chose, pluriel z), reprennent le dernier objet cité - donc se placent après le nom qu'ils déterminent, sauf pronoms personnels qui reprennent forcément la dernière personne citée, et le réfléchi qui reprend forcément le sujet. Après un verbe il s'agit forcément d'un pronom. Les déterminants sont liés avec une apostrophe double au nom déterminé.

4) Les prépositions sont assimilées aux adverbes peuvent s'appliquer à n'importe quel mot (verbe ou nom) qui la suit immédiatement : adverbes et prépositions se placent donc avant le mot qu'ils influencent. Elles sont liées à leur régime (mot qui suit) par un trait d'union.

5) Quand plusieurs mots désignent un même objet de la même classe (nom, adjectif, adverbe, verbe etc.), ils sont liés par une apostrophe simple de juxtaposition.

6) La virgule double indique la virgule décimale, ou sépare deux objets différents faisant partie d'un même objet supérieur.

7) Le complément de nom se construit avec DE (comme en français).

Les adjectifs sont invariables, lié à leurs épithètes par une apostrophe double. S'ils sont attributs, ils sont liés au verbe copule par l'apostrophe double. Les compléments et noms apposés désignant un objet différent sont forcément séparés par des virgules. Les propositions sont forcément séparées par des points - points virgules, deux points, points de suspensions etc.

L'orthographe est partiellement simplifié au niveau des seules consonnes, qui sont remplacées par la consonne la plus simple qui se prononce toujours de la même manière : s = ss, z = z, g = gu, jj = j, y = j (prononcé "i"). Le c se prononce "ch" de chat. Pour les voyelles, U se prononce "ou", Y se prononce "ü".

Dans l'affirmation le sujet vient avant le verbe, l'objet après.

Dans l'interrogation, le verbe vient avant le sujet, l'objet après.

Le sujet ou le pronom qui le remplace est lié au verbe par un trait d'union.

On sépare du sujet un groupe qui n'est pas sujet à l'aide de virgules.

Le pronom réfléchi SA, SO, SU, SE permet de marquer le sujet et de le déplacer dans la phrase.

Liens

Notes