Métaphonie

Un article de Ideopedia.

La métaphonie est le nom donné au phénomène phonologique qui conduit au passage d'un son vocalique à un autre sous l'influence d'une voyelle à proximité ou d'un diacritique (celui-ci étant souvent un remplacement de celle-là).

Sommaire

Dans les langues naturelles

Allemand

La métaphonie se rencontre par un umlaut, apparenté au tréma. On retrouve ce phénomène phonétique essentiellement dans la construction du pluriel :

Fach = compartiment → Fächen = compartiments

et dans certaines formes dérivées de mot depuis le radical

fahren = aller (à bord) → Er fährt = il va.

En allemand on rencontre l'umlaut sur trois lettres :


Danois

L'ancienne orthographe -AA- s'est transformée en -Å- et le A, sous l'influence du rond en chef (qui remplace le deuxième A) transforme le [ɑ] en [ɔ] :

AAlborg → Ålborg.

Français

La métaphonie se manifeste souvent par l'apport d'un E muet derrière la dernière consonne du mot (féminin), on a alors, non seulement, l'ouverture de cette lettre et la prononciation d'une consonne, jusque là amuïe au masculin :

Boucher → bouchère : /buʃe/ → /buʃɛʁ/
dévot → dévote. /devo/ → /devɔt/

Ce phénomène ne se rencontre pas si la lettre est déjà prononcée ouverte :

Complet → complète : /kɔ̃plɛ/ → /kɔ̃plɛt/.

Idéolangues

Aneuvien

Notamment par la transformation d'un [ə] en [ɛ] suite à l'adjonction d'un E muet derrière la consonne suivante (au pluriel du génitif et du circonstanciel ainsi que des adjectifs) :

Itàlen → itàlene /iˈtalən/ → /iˈtalɛn/.



Sources