Langue euphonique

Un article de Ideopedia.

Une langue est dite euphonique lorsqu'elle a pour fonction première d'être belle à l'oral. La prononciation est cœur de la réflexion, la phonétique et la phonologie sont étudiées scrupuleusement à ses fins. Le rendu obtenu est souvent très subjectif, et c'est là l'une des principales limites des langues euphoniques.

Sommaire

L'euphonie et les idéolangues

La majorité des idéolangues cherche à obtenir un rendu oral satisfaisant. On peut d'ailleurs trouver de nombreuses règles allant dans ce sesn dans nombre d'idéolangues. Toutefois, ce n'est pas leur motivation première mais plutôt une composante de la réflexion globale. L'euphonie apparaît dès lors par petites touches, par le biais de règles d'euphonie : comme l'harmonie vocalique ou la distribution complémentaire.

Certaines idéolangues méprisent, au contraire, totalement cet aspect linguistique en se concentrant sur d'autres aspect de la langues. D'autres au contraire jouent sur le caractère exotique (pour ne pas dire "alien" de la langue pour se jouer de cette euphonie, le klingon en est un bon exemple.

Limites des langues euphoniques

La principale limite des langues euphoniques est la subjectivité. Nous sommes tous conditionnés par notre langue maternelle, par les sons familiers qu'elle véhicule. Et, certains sons exotiques sont parfois dérangeants et inesthétiques pour certains, surprenants et magnifiques pour d'autres.

Le danger est donc de s'annoncer comme une langue esthétique. La prudence voudrait que l'on emploi plutôt le terme de langue à visée euphonique. Ainsi, cela n'engagerait que la subjectivité de son auteur.

Exemples de langues euphoniques


Liens