Langue-mobilier

Un article de Ideopedia.

Une langue-mobilier, ou langue-décor, ou langue-meuble (termes non officiels) est une langue artistique[1]embryonnaire ne comportant qu'un nombre minimum de mots et dont la grammaire est inconnue ou inexistante.

Cette langue n'a même pas le statut de langue bleue dans la mesure où aucune phrase peut être composée de manière autonome, même avec le (maigre) vocabulaire mis à disposition.

On trouve parmi les langues-décors, aussi bien des langues a priori que des a posteriori, que ce soit au niveau de l'écriture ou du vocabulaire.

Exemple de langue-mobilier : le bordure.


  1. C'est, du reste, le statut d'un grand nombre de langues artistiques, ne dépassant pas le cadre de l'œuvre (romancée, lyrique...) qui leur sert de support. Toutefois certaines d'entre elles, comme le klingon sont sorties de leur condition, suite à l'initiative de fans qui se sont regroupés pour fonder une académie.