Langue

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Organe

Si la langue (constituée de 17 muscles et de particules sensibles) est l'organe sensitif du goût (hors sujet dans la présente encyclopédie, encore que des mots comme "sucré, salé, amer & acide" font partie de la plupart des dictionnaires, tant de langues construites que de langues naturelles), il est l'organe principal de la parole, puisque de sa position dépend l'antériorité des voyelles (dans un [e], elle est davantage "tirée en avant" que dans un [o]) et le point d'articulation des consonnes (labiodentales, dentales et alvéolaires : le bout de la langue est en contact direct avec les parties de la bouche (lèvres, dents & gencive inférieure) concernées.

Mode d'expression

De cet organe est né un autre mot, à savoir le mode d'expression, tout d'abord oral (en toute logique) puis écrit, permettant à un groupe de personnes plus ou moins important (communauté, milieu social, métier, région, pays (au singulier comme au pluriel), dans ce dernier cas, on a affaire à une langue internationale).

Toute langue, quelle qu'elle soit doit, pour être comprise par l'ensemble des membres de la communautés qui l'utilisent, comporter un certain nombre de règles d'usages, plus ou moins compliquées et plus ou moins entachées de particularités ou d'exceptions.

Ces règles sont réparties dans ces différents secteurs :

la phonologie (sauf s'il s'agit d'une langue uniquement écrite)
l'orthographe (sauf s'il s'agit d'une langue strictement orale[1])
le vocabulaire et l'étymologie traitant des mots eux-même, de leur structure, leur origine et leur(s) signification(s)
la grammaire traitant des relation des mots dans une phrase cohérente.

Des langues sans communautés

Si les langues naturelles sont le moyen d'expression d'une ou quelques communautés existant (langue vivante) ou ayant existé (langue morte), si les langues auxiliaires ont le dessein de faire communiquer des communautés d'idiomes différents, voire complètement disjoints, si les langues artistiques sont les modes d'expression de communautés imaginaires, les persolangues et les langues expérimentales n'ont aucune communauté sur laquelle "s'appuyer" et sont purement des "exercices linguistiques", affin d'illustrer un principe (Sapir-Whorf, par exemple, pour le lojban), ou bien comme moyen de s'évader à bon compte.

Même mot ou mots différents

En français (comme en latin, d'où vient le nom), le mot "langue" est commun à l'organe et au mode d'expression ; on retrouve cette similitude en russe (язык) en grec (γλώσσα)... Ce qui n'est pas le cas, par exemple :

allemand : Zunge VS Sprache
anglais : tongue VS language, speech
basque : mihi VS hizkuntza...

Les idéolangues ne sont pas en reste, puisqu'on trouve :

 : lànj VS sprat
 : lomo VS kowo
espéranto : lango VS lingvo (paronymes)
kotava : yoy VS ava
 : dingv VS bahsa
 : ling VS linga (paronymes)
volapük : lineg VS pük...

D'autres ...

Types de langues


  1. C'était le cas pour toutes les langues avant l'invention de l'écriture, à Sumer, il y a environ 4000 ans.