Jeu d’Hagal

Un article de Ideopedia.

Cet article provient de wikilosda.


Le jeu d’Hagal ou "échecs elkans" est un jeu très prisé dans la culture elkanne. Il se joue à 2 ou 3 joueurs sur un plateau de jeu appelé « grille d’Hagal » et au moyen d’un jeu de 24 runes.


Sommaire

Description

Le jeu d'hagal est un jeu de réflexion apparenté aux échecs inventé en 2007 par Ziecken Azuris qui consiste à se débarrasser le premier de ses runes en les plaçant dans les triangles créés au intersections des lignes du plateau. Pour ce faire les joueurs doivent déplacer leurs runes suivant le tracé dessiné sur les pierres.

Règle du jeu

Le but de ce jeu est très simple, il consiste à rentrer toutes ses runes dans les « gemos » avant son adversaire. Le déplacement des runes se fait en fonction du tracé même du caractère.

Histoire du jeu

Dans la réalité

Le jeu d'Hagal est un jeu né de la volonté d'unir les symboles liés à la mythologie germanique, mythologie à l'origine de l'elko et du Losda, et d'enrichir la culture du Losda. L'idée est née le 20 mai 2007 mais le jeu ne s'est développé qu'en 2008 et finalisé qu'en 2010 lorsqu'un ébéniste Tharcise Ederlé a réalisé le plateau de jeu et que des essais réels ont pu être effectués.

Dans la fiction

Le jeu d'hagal est un jeu très ancien dont les origines sont inconnues. Les chroniques du Losda racontent qu'Odin l'aurait rapporté aux eldars de son initiation connue dans la mythologie nordique sous le nom de Runatals Thattr Odhinns "Le débnombrement des runes par Odin" dont il existe une traduction sur Elkodico.

Matériel de jeu

Plateau du jeu d'Hagal
Plateau du jeu d'Hagal
Jeu de runes types avec sa bourse
Jeu de runes types avec sa bourse

•Un plateau de jeu : La grille Hagal

•Un jeu de runes dans une bourse


Le jeu de runes utilisé peut être personnalisé selon les goûts des joueurs. Il faut juste qu'il soit de taille adapté pour le bon déroulement du jeu avec des runes pouvant se caser dans les gemo. Des runes trop grandes empêcheraient le déplacement des runes et la position finale de celle-ci rendant le jeu chaotique.

La bourse à runes n'est pas indispensable mais permet de ranger les runes après les jeu tout en servant à les cacher des regards indiscrets.

Déroulement du jeu

Préparatifs du jeu

Aucun préparatif n'est exigé avant une partie d'Hagal. Seul le mélange des runes dans une sacoche opaque est demandé.

Début de la partie

Début de partie à 2 joueurs
Début de partie à 2 joueurs

La partie commence avec le joueur le plus âgé appelé "Odin" ("celui qui est âgé" en elko). L'autre joueur est appelé "Odun" ("celui qui est jeune").

• Odin place trois runes piochées une par une dans la bourse ("runrozo") est les plaçant dans l'ordre sur les intersections placées devant lui.

• Odun suit en faisant de même sur la ligne à trois intersections située à l'opposé de celle de son adversaire..


Variante à 3 joueurs

Début de partie à 3 joueurs
Début de partie à 3 joueurs

Pour la variante à trois joueurs, les runes sont placées en "Y", cela signifie que les lignes de départs sont séparées non pas par deux lignes non jouées mais par une seule, alternant ainsi lignes jouées et lignes non jouées.

Les règles sont les mêmes qu'à deux joueurs. Le tour de jeu s'effectue toujours du plus âgé au plus jeune.

Le joueur le plus jeune portera le nom d'Oduin "Celui qui est le plus jeune" et le joueur le le moins jeune le nom d'Oduen "Celui qui est le moins jeune".

Déroulement

L'un après l'autre les joueurs doivent déplacer leurs runes en suivant les lignes du plateau. Le tracé de la rune indiquant le déplacement a effectuer. Une fois le déplacement effectué, la rune doit être rangée dans un triangle nommé "gemo" "triangle". Si aucun mouvement n'est possible depuis l'intersection où se trouve la rune, le joueur doit alors utiliser son tour pour la déplacer sur une autre intersection et ce jusqu'à ce que sa rune puise se placer dans un gemo.

Fin de la partie

Fin de partie d'Hagal
Fin de partie d'Hagal

La partie est finie lorsque l'un des joueurs a placé toutes ses runes au sein de la matrice : il est alors appelé "Budo". Le ou les perdants sont quant à eux appelé(s) "Loki".