Imparfait

Un article de Ideopedia.

Définition & usages

L'imparfait est une forme grammaticale représentant souvent (mais pas toujours) un procès au passé, mais dont l'aspect est soit continuel, soit itératif. Il peut également dans certaines langues représenter un procès hypothétique, cité dans une proposition conditionnelle dont le verbe de la proposition principale est au présent du conditionnel. Ce procès peut alors être situé dans le présent, voire dans le futur.

Si on partait maintenant, on arriverait à l'heure.

Il est représenté par un temps simple dans toutes les langues ayant le latin pour langue d'origine, de même qu'en russe où on utilise la formule du passé appliqué à des verbes imperfectifs. En anglais, il est représenté par le prétérit, si celui-ci revêt un aspect itératif.

L'imparfait du subjonctif[1]est un pur produit de la concordance des temps et il est utilisé (du moins pour les langues qui en disposent) pour exprimer un procès contemporain ou postérieur à celui de la proposition principale, mais antérieur au moment où la description des procès est exposée, lorsque le mode requis pour la proposition subordonnée est le subjonctif...

soit par un verbe : souhaiter, craindre, douter...
soit par une conjonction de coordination : avant que, afin que, pourvu que...

Idéolangues

La plupart des idéolangues rassemblent le passé simple et l'imparfait itératif dans une même conjugaison.

L'imparfait aneuvien est un temps composé (au moyen de ere + le présent[2]) alors que le prétérit est un temps simple (ajout d'un ̆̆ au dessus du -A du passé).
En espéranto, on retrouve le même type de distinction qu'en anglais, avec -IS pour le passé itératif, reprenant la même forme que le prétérit ; et estis _-anta pour le passé progressif.
Le kotava a recours non aux temps, mais à d'autres types de conjugaisons (aspects, modalités) pour départager les différents types de passé.
Le psolat retrouve les différences entre le prétérit et l'imparfait de l'espagnol, du français etc.
L'imparfait progressif uròpi se forme comme en anglais, en espéranto & en aneuvien, avec les formes prévues pour l'uròpi : sì _-an. L'imparfait itératif est un prétérit simple : _-ì.
L'imparfait volapük (quel qu'en soit l'aspect) s'obtient avec le préfixe Ä-. Plusieurs modes (dont le subjonctif) disponibles.


  1. En chute libre en français oral.
  2. Trois modes possibles : indicatif, participe ou subjonctif.