Idéoguide

Un article de Ideopedia.

Version du 11 août 2014 à 08:03 par Wikimistusik (Discuter | Contributions)
(diff) ← Version précédente | Voir la version courante (diff) | Version suivante → (diff)

Ce guide se consacre aux idéolangues présentées sur ce wiki. Les idéolangues sont toujours présentées dans l'ordre alphabétique :


Sommaire

Politesse & civilités

Salut !

Bonjour

Bonsoir

Bonne nuit

Salut, ciao

S'il vous plaît

Merci

Désolé

Bon appétit

Bon anniversaire

Questions courantes

Quelle heure est-il ?

Quel jour sommes-nous ?

Quel temps fait-il ?

Où est la poste ? / ...la gare ?

  • aljaro : Doco inestoj postaton ? / ... Ecjon ? [doko inestɔj pɔstatɔn / ekjɔn]
  • aneuvien: Quav ep àt post? / quàv ep à stàtyn?
  • deyryck : Koz' lôr'postam ; lôr'garam/ézèlcam an
  • elko : kesle ? / romakle ? [kɛslɛ / ɾɔmaklɛ]
  • espéranto : Kie estas la poŝtejo ? / ... la stacidomo ?
  • galum : Frewos' zvenef/storcef ? [fʁɛθɔ zvenɛf / fʁɛθɔ stɔʁʃɛf]
  • kotava : Toklize piutexe ? /... golda ?
  • moschtein : Do post ? Do bánauf ?
  • remaï : Kajé Deishoyo ? - Kajé Deishovo ?
  • uropi: Ko se de postia ? /… de stasia ?

Combien coûte cet article ? / Il coûte quatorze euros. [14]

  • aljaro : Ikura custoj sis abqinon ? / Lu custoj Dʒujon äuro. [itsura kustɔj sis abʃinɔn]
  • aneuvien: Keder ep æt luk kus? / a kus dequat eurove.
  • deyryck : Kaz'n idonozyan / itast da
  • elko : ko mebe ? [kɔ mɛbɛ]
  • espéranto : Kiom kostas tiu artiklo ? Ĝi kostas dekkvar eŭroj.
  • galum : Nyw tcaosum etre cuter ? (uvy tcaosar) -la'ke- euro. [nuθ tʃaosym etʁe ʃytɛʁ / (yvu tʃaosaʁ) lake eyʁo]
  • kotava : Tokdroe bata xa ? / Dro vas san-balemoyo euro.
  • moschtein : Hámen zata objekt kosat ? Mavar Euros kosat.
  • remaï : Dé Ga Kou ?
  • uropi: Kamòl kost di ? ÷ Je kost deskwèr Euròs

Phrases courantes

Il était une fois...

J'ai perdu mes clefs/mon oncle/aux cartes

  • aneuvien : E slutna med klavse; e slĕtna ed franpárdax; e sluta àr kardeve.
  • deyryck : Itotcan yèndmorapa' / Ikûfê yèndmorapa' / Nôn'tûlsam yolikapa'
  • elko : Ero peda itigo ra. [ɛgɔ pɛda itigɔ ra]
  • kotava : Va tselka al vulkú / Va ziavik al vulkú / Al liwatazdá
  • remaï : Nara / Shosho keiwaken - Nara / Shosho Jeidijivin - Su Keidan Jiro Kou...

Je comprends / Je ne comprends pas

Je n'ai pas mes papiers sur moi

  • aljaro : Io kenoj niqt mojn kamjoa kojn io ! (litt. Je n'ai pas mes papier avec moi) [io kenɔj niʃt mɔjn kamjɔa kɔjn io]
  • aneuvien : eg hab nep med dokumèntese ev en.
  • deyryck : Ikro'kro' gûna / Ikro'tûlsan gûna
  • espéranto : Mi ne havas miajn (indentec)paperojn kun mi.
  • elko : Ne kiuleso re. [nɛ kiulɛsɔo ɾɛ]
  • galum : Ez noksferlupam egena om' es. [ɛz nɔksfɛʁlypam ɛgena ɔm ɛs]
  • kotava : Va meka pilkomodaxa do jin
  • moschtein : Necht fero (fujo) pasparia mit fo.
  • remaï : Ji Nawo Shou Wao En Keïvé-n.
  • uropi: I av ne mi papire (dokumente) ki ma

Je sais / Je ne sais pas

Je t'/vous aime

Je voudrais un billet pour aller à ...

  • aljaro : Ick voloj bijeton vyrs ika e ... [ik volɔl bijetɔn vyrs ika e]
  • aneuvien : e kjas vel ù kardes ber faarun dyn ...-s
  • deyryck : Nad ... matalès'tûlsam iliprôn da
  • elko : Ero rosa aklapo ... [ɛɾɔ ɾɔsa aklapɔ ...]
  • espéranto : Mi dezirus bileton por iri al...
  • galum : Ev talorevi triflupam (ul') on' ufra ... (logor). [ɛv talorevi tʁiflypam (yl) on yfʁa...(logɔʁ)]
  • moschtein : Sark ... tafa wandi. / Sarkim walk sel ... tafa wandi.
  • kotava : Va fizud tori ... djumé
  • remaï : Sha Keivo You... !
  • uropi: I volev u tiket po ito a…

L'eau n'est pas potable

Ne pas se pencher au dehors

Ni fait ni à faire !

Qu'il est doux de ne rien faire...

...quant tout s'agite autour de vous.

  • aneuvien: tan fàktun nep ùc mwy tev al dem erkin ol demás.
  • deyryck : Tidôlni ahaèydétissè nassé sokaihimbwa
  • elko : Nundi suma... dewe nanta gigi mute. [nundi suma ... dɛwɛ nanta gigi mutɛ]
  • espéranto : Kiom dolĉe nenion fari... kiam ĉio kuras ĉirkaŭ vi.
  • galum : Iv' fal borez noel atelar om' iv' geo kresdar. [iv fal boʁɛz noɛl atelaʁ ɔm iv geo kʁɛsdaʁ]
  • interfrançais : Ji sol ete dusoru reyen fare, jande tute boje vos ayutor.
  • kotava : Volaskira tinyir... viele kotcoba pokeon zekar
  • remaï : Meïwa Zao Su Nazo Wu Walawé Sheïren Wé.
  • uropi: Ka swaj se deto nit… wan tale ren aròn va



  1. En elko, la particule "" est la particule de politesse, elle peut être utilisée en place de tous les mots qui suivent pour exprimer la politesse, attention toutefois au contexte.
  2. Qui signifie aussi « Oui ».
  3. En elko, la partiicule "li" signifie à toi, cette tournure est considérée comme très respectueuse. Ainsi, par exemple, dagė li est plus respectueux que dagė qui est lui-même plus respectueux que dag (familier).
  4. Littéralement: bonne soirée, mais en un seul mot, comme bonsoir ou bonjour
  5. Tout dépend de ce que le destinataire de cette formule va faire de sa nuit! Si on suppose qu'il va rester éveillé (pour un travail nocturne ou faire la tournée des boîtes), on dira "loodnox", si on suppose qu'il va dormir, on dira "kaal nox" (nuit clémente, en deux mots).
  6. Forme de prière de l'impératif, avec KJAS + -_t. On notera une sévère différence avec tep æt plàc or nep avec le subjonctif: que ça (vous) plaise ou non.
  7. De súpyika (supplier), devenu súbyigeh (XIe siècle), puis sòygeh (XIIIe siècle), et enfin sòq (attesté pour la première fois dans un écrit en présprante du nord datant d'environ 1350).
  8. littéralement: "bon plaisir de manger".
  9. En kotava, il s'agit d'une adresse verbale, donc dépendante du nombre d'interlocuteurs : estunyul pour une seule personne (2ème sing.), mais estunyuc si plusieurs (2ème pluriel)
  10. Mot à mot: Joyeux anniversaire de naissance
  11. On donne traditionnellement l'âge en souhaitant bon anniversaire. Aini, on aura par exemple "-le- aleki-is"
  12. Littéralement « bon naîtr'age-jour ».
  13. 13,0 13,1 Littéralement : "Quand par rapport à heure/jour ?"
  14. Ou autre monnaie.
  15. Littéralement : "à l'endroit et à l'époque (om') d'une lointaine (lo) chose étrange (nieycan)" que l'on pourrait traduire par "dans un(e) lointain(e) et étrange endroit/époque". Les contes commence plus traditionnellement par une description des lieux.
  16. Batenr est constitué de ba « dans » et tenr « tenir », roman.
  17. Spe est la forme familière d'esbeh. Quant à nei, c'est la forme antévocalique de no.
  18. Pas de distinction tu/vous.
  19. Wod est la forme postvocalique d'od. Kwuzèi est constitué de l'ancien verbe kwu (remplacé par ole), avec le suffixe -èi (même origine que -*ble en français).
  20. páṅklen: j'avais mis un diacritique inutile sur le A: l'accent étant naturellement sur la première syllabe. Je n'y ai pas prêté attention lors de la prévisualisation ni... après. On peut même forcer en mettant itùs AD = AU dehors.