IDEO SNR Textes

Un article de Ideopedia.

(Différences entre les versions)
(Nouvelle page : Nu : Yelfaṅ ert Sonnera, æb ert Sonnera proi Ellu, æb ert Ellu Sonnera. Nüt : Yelfaṅ proi Ellu ert. Lis : Koṡy veyv lu fivete, æb tai lu neyny fithísaṡe fivete. Il...)
Version actuelle (10 avril 2020 à 20:47) (modifier) (défaire)
 
(12 révisions intermédiaires masquées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
-
Nu : Yelfaṅ ert Sonnera, æb ert Sonnera proi Ellu, æb ert Ellu Sonnera.
+
=='''A VANĠEIL BENOB JꜴN''' (''ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ'' ; ÉVANGILE SELON JEAN)==
-
Nüt : Yelfaṅ proi Ellu ert.
 
-
Lis : Koṡy veyv lu fivete, æb tai lu neyny fithísaṡe fivete.
+
[[IDEO SNR Évangile selon Jean, Chapitres I à III|Chapitres I à III]]
-
Ilas : Men lu jeüeh ert, æb jeüeh u yan ánduṡ' ert.
+
[[IDEO SNR Évangile selon Jean, Chapitres IV à VI|Chapitres IV à VI]]
-
Intas : Æb u yan aiat men sku, æb sku lu neyto lœgue.
+
[[IDEO SNR Évangile selon Jean, Chapitres VII à IX|Chapitres VII à IX]]
-
Tüaz : Jersto andu, teṅeven nob Ellu, yekener Jꜵn.
+
[[IDEO SNR Évangile selon Jean, Chapitres X à XII|Chapitres X à XII]]
-
Náċtah : Junsto ais manaixu, nede ġe yan manaig, néddek, uiv lu, koṡui aima.
+
[[IDEO SNR Évangile selon Jean, Chapitres XIII à XV|Chapitres XIII à XV]]
-
Belen : U yan éu suinsto, eb ert nede ġe yan manaig.
+
[[IDEO SNR Évangile selon Jean, Chapitres XVI à XVIII|Chapitres XVI à XVIII]]
-
Kammed : Ert u tavei yan, kos andum yeilṅeds ustremen vedes tem sœg.
+
[[IDEO SNR Évangile selon Jean, Chapitres XIX à XXI|Chapitres XIX à XXI]]
-
Sa : Men sœg bünsto, æb sœg uiv lu fivete, æb sœg lu neyto nos.
+
==Autres==
-
Sanu : Tymsto proi isdui, æb isdui lu neúro lœgue.
+
[[A dalt (poème de Simone Weil)|A Dalt]] : traduction de ''La Porte'', un poème de Simone Weil.
-
Sánüt : Ebbó cel koṡui, de lu lœbɯro, jadsto müdso o Ellus nedui vía ; cel ullui, dei a kemmo vul aimo,
+
[[Nusvire (poème)|Nusvire]] : poème écrit en sonnéra, suivi d'une traduction en français.
-
Sális : Naithise nett nob æg, neüe jarnes eluma, neü' andus eluma, ebseyth nob Ellu.
+
[[Cimçúm (poème)|Cimçúm]] : poème écrit en sonnéra, suivi d'une traduction en français.
-
Sylas : Æb Sonnera vetto jaren, æb proiperesto migim em – æb mülem beyano lus aüateúro, beyan eai, hai sto atta Idus, ul onai jersu nob Abbu –, jeeh ġe mier eg sedseh.
+
[[Hevas (poème de George Herbert)|Hevas]] : traduction de ''Love'' de George Herbert.
-
Syntas : Jꜵn ġe lu manaigt, æb echolladsto : « Thu sto ullu, ġe de així ''U junsu feds ui, ves ui jersto, har ves ui ert''.
+
[[Vesuträ (poème de Simone Weil)|Vesuträ]] : traduction du prologue à ''La Connaissance surnaturelle'' de Simone Weil.
-
Sápiaz : Æb, nob jeedseh lus, kos mülem voisuro, æb meieh mier na mier.
+
[[Jauluske lennata (poème de Gérard de Nerval)|Jauluske lennata]] : traduction du poème ''Vers dorés'' de Gérard de Nerval.
-
Sánaċt : Sazt at üça yejadt vetto nob Müseh, mier eg sedseh nob Jesukristu jersuro.
+
[[Adars finthra (hymne de Venance Fortunat)|Adars Finthra]] : traduction de l'hymne ''Vexilla Regis'' de Venance Fortunat.
-
Sában : Ellum neynu jo atvete ; ul onai Idu, yebüns nat Abbus ġora, ullu sto de em maisto o lu nossù. »
+
[[Catégorie:Sonnéra]]
-
 
+
-
Sákamd : Æb eÿ a Jꜵns manaigta sto, haṅ Judæ dui nob Jerusalém helṅekdus Levítusbe yefsuro, nede lub preiv : « Hu sys ju ? ».
+
-
+
-
Nüça : Áiveto, nieb áivunsto : « Suṅem íu Kristu ».
+
-
 
+
-
Nüçanu : Æb elu priviuro : « Huíseyth ? Eliyah sys ? » Æb aigt : « Suṅem ». « U vesaigdu sys ? ». Récketo : « Nett ».
+
-
 
+
-
Nüçánüt : Elu aixuro enk : « Hu sys ? », nede réckatam rekthir cel u lus sæsundui. « Huod aix ġe yoseer ? ».
+
-
 
+
-
Nüçális : Aixto « At auva síu ullus, de yarralt nat soiar : a Fazuirs vaigo iṙite, y dem u vesaigdu Isaiah aixto ».
+
-
 
+
-
Nücylas : Æb u teṅevnui nobjun-suro ġ'u farisui.
+
-
 
+
-
Nücyntas : Æb elu lub rerpriviuro : « Huiv enk sçuis, vonda suins u Kristu, nieb Eliyah, nieb u vesaigdu ? »
+
-
 
+
-
Nüçápiaz : Jꜵn luve récketo : « Sçuiem íu men oda ; ebbó migim os bünt ullu, dem yelem naidar,
+
-
 
+
-
Nüçánaċt : U feds ui junsu, de ves ui jersto ; íube lehnai suṅem o resson a sontram vat vuzieb lus.
+
-
 
+
-
Nüçában : Eÿ men Bethany fóreto nunt Jordan, haṙ Jꜵn sçuisto.
+
-
 
+
-
Nüçákamd : Nayyamth, an Jesù, yejuns proi lu, ateer, æb aigt : « Thater' ul Ellus Arçu, de a sœx kyrzo ꜵhvit.
+
-
 
+
-
Lissa : Thu sto ullu, ġe de així : ''Feds ui junt andu, de ves ui jersto, har ves ui ert''.
+
-
 
+
-
Lissanu : Íube lu naidví ; ebbó, néddek essornirt víat cel Israél, eam íu drudsí, men oda sçuison.
+
-
+
-
Lissánüt : Æb Jꜵn manaixto : « Hɯo yeduvvús nob a yelen hed kaċiv atví, æb na lu peresto.
+
-
 
+
-
Lissális : Íube lu naidví ; bok ullu, de ui sæṡto o sçui men oda, uib aixto : « Ullu, natém de Hɯo suls ata yeduvvús yeperesbe, sçuisu sto men Helen Hɯ. »
+
-
 
+
-
Lissylas : Æb íu atví æb manaixí da thu Ellus Idu sto.
+
-
 
+
-
Lissyntas : Nayyamth, Jꜵn rerbünt to nüt besüdui lus,
+
-
 
+
-
Lissápiaz : Æb, an yeommaux Jesù etnarund, aigt : « Thater' ul Ellus Arçu ».
+
-
 
+
-
Lissánaċt : Æb u nüt besüdui lu yesurs haibvuro, æb etosabvuro.
+
-
 
+
-
Lissában : Jesù, yükthies æb lus yeater o lu osaba, luve tolsto : « Huod yelem puso ? ». Elu lub aixuro : « Rabbí, » – eÿ tembya-tumnon saiet ''Tafsu'' – « huaṙ amperés ? »
+
-
 
+
-
Lissákamd : Luv' aigt : « Junt' æb atte ». Vusuro æb atvuro, haṙ amperét ; æb proi lu vu ei yam peresuro ; ert am omth seei dæsa.
+
-
 
+
-
Ilsa : André, ul Ibu vo Simon Pær, ert nu nob u nüt haibthisui an Jꜵn eg lu osabthisui.
+
-
 
+
-
Ilsanu : Éu veṡaṅ eivusut ul isai Ibum lus, Simon, æb lub aigt : « Vonsuzuro mülem u Masiho » – eÿ saiet Kristu.
+
-
 
+
-
Ilsánüt : Æb lu cel Jesù osabsto. Lu viskund Jesù aixto : « Sys jü Simon, idu vo Jonah ; jü suls ved yekent Kefas » – eÿ saiet Pær (horuɯ).
+
-
 
+
-
Ilsális : Nayyamth, Jesù justo o sekvù amtém Galilæ, æb an Filipp eivusut ; æb Jesù lub aigt : « Ui osaba ».
+
-
 
+
-
Ilsylas : Nunth Filipp nob Bethsaíd ert, nob at urɯm vo André Pærbe.
+
-
 
+
-
Ilsyntas : Filipp na Nathanaél puṡut, æb lub aigt : « Mülem ullum, ġe de Müseh, nat üça, yu vesaigdui scirsuro, vonsuzuro, Jesù idum vo Joséf nob Nazaret. »
+
-
 
+
-
Ilsápiaz : Æb Nathanaél lub aixto : « Nemt nob Nazaret jukel müt o jer ? ». Filipp lub aigt : « Jun æb sel ata ».
+
-
 
+
-
Ilsánaċt : Jesù an yad thu yejuns Nathanaél atvete, æb ġe lu aigt : « Thatere niske vraiġug Israél du ».
+
-
 
+
-
Ilsában : Nathanaél lub aigt : « Huiv süvvidt dek ui nossús ? ». Jesù récketo : « Abda Filipp yo, de bünsys nith a fṙirhém, auvużto, yo atví.
+
-
 
+
-
Ilsákamd : Nathanaél lub récketo : « Rabbí, jü sys ul Ellus Idu, jü sys ul Israél adar ».
+
-
 
+
-
Inça : Jesù lub récketo : « Hüv yeb així da yo nith a fṙirhém atví, aims ? Mæras ann thas suls ata ».
+
-
 
+
-
Inçanu : Æb lub aigt : « Emner, emner, osv'aigem, theṅes yelem selo ata yelno o aifa, æb us Ellus anġilies o orthvù æb duvvù natém ul andus Idu.
+

Version actuelle

A VANĠEIL BENOB JꜴN (ΚΑΤΑ ΙΩΑΝΝΗΝ ; ÉVANGILE SELON JEAN)

Chapitres I à III

Chapitres IV à VI

Chapitres VII à IX

Chapitres X à XII

Chapitres XIII à XV

Chapitres XVI à XVIII

Chapitres XIX à XXI

Autres

A Dalt : traduction de La Porte, un poème de Simone Weil.

Nusvire : poème écrit en sonnéra, suivi d'une traduction en français.

Cimçúm : poème écrit en sonnéra, suivi d'une traduction en français.

Hevas : traduction de Love de George Herbert.

Vesuträ : traduction du prologue à La Connaissance surnaturelle de Simone Weil.

Jauluske lennata : traduction du poème Vers dorés de Gérard de Nerval.

Adars Finthra : traduction de l'hymne Vexilla Regis de Venance Fortunat.