IDEO ANV Remarques W à Z

Un article de Ideopedia.

Sommaire

W

Wagon

Wagon se dit waan, toutefois, pour "wagon-restaurant", "wagon-lits", on dira klemxeliys [ˌklɛmsəˈliːs] et suvoxeliys [ˌsuvoksəˈliːs][1].

Warrant

Waraṅfljo traduit également "bon de garantie".
waraṅkut, c'est un contrat, dont le waraṅfljo est la trace écrite.

X

Xérès

Jerez est la version originale : mot non aneuvisé, indéclinable, invariable aussi.
La version aneuvisée est rhereth :
ùt bœtej rherethen.

L'accusatif ne varie pas par rapport au nominatif :

Or kjas særvit tiyn rherethe ni ese = Veuillez nous servir deux xérès.


Y

La lettre de l'alphabet Y (dite en français I grec, à cause d'Upsilon) n'a rien de grec en aneuvien, ne se prononce pas exactement comme le I et évoque plus ou moins un arbre (Tænd). Cette lettre est nommée Tend.


Y

Traduction de "y" & de "en"

En Y
Ċys Eg hab ċys[2] Eg dœm ċys[3]
Ċyn E gœnsa numbar ċyn[4][5] Eg intel nep ùċ ċyn[6][5]
Ċyv Eg pàteze fran ċyv[7] Eg pùze ċyv[8]

e • ċyv, e staṅ ċyv.

Yacht

La version non aneuvisée n'est pas déclinable, toutefois, ce mot, emprunté à l'anglais[9] n'utilise pas le pluriel en -S à cause du voisinage du T, lequel succédant au digramme CH. Le pluriel est donc aneuvien : yachte. On préférera cependant le mot jàq malgré son risque d'homophonie[10](du moins au nominatif et à l'accusatif) avec jàk. Les autres cas dissipant les risques d'ambigüité :

N A jàq jàqs jàk jàx
G jàqun jàken
C jàquv jàkev

Z

Zapper

Ce mot, emprunté à l'anglais to zap mais avec la sémantique française, utilise comme initiale, la lettre Ċ, lettre correspondant au phonème /t͡s/, lui-même correspondant à la prononciation allemande de la lettre Z. Au sens figuré (oublier), on utilisera l'agglutination du préfixe ob- donnant le motoψàp.

À teren fætev o oψàp es ; Eg mit kœnade las kredun tep o vermyd es. = C'est la troisième fois que tu me zappes ; je vais finir par croire que tu m'évites.


Zéro

Le cardinal est nul ; seul ou bien devant une virgule, il précède d'un nom au singulier.
nul dekys tinek-pent metr = 0,25m.

Il est utilisé pour des nombres derrière la virgule évoquant une quantité :

nul dekys nulèrent-tinek-quàt mikrofarad = 0,024 μF.
Zer est à nul ce que dvo est à tiyn :
Or dorit zer nov tiyn zer = Faites 0920.
Pek n'est utilisé qu'en binaire, c'est la traduction de "trou" (rien).

Zigzag

Ce substantif-toupie est également évoqué par la la multiplicité de ses S évoquant la sinuosité d'un parcours (ou de la manière de l'aborder). Le pluriel, ainsi que le verbe à l'itif présent (singulier, pour l'indicatif) fait voiser le dernier S : /sosoz/. Lequel S retrouve sa prononciation d'origine pour les autres flexions : /sososəʁ/, /sososɐ/... /sososət/.

Toutefois, le terme zozoz existe si on veut clairement évoquer une ligne brisée.

— Setad maami klàtakun las dorun zozoze in àt hortev?
— Nep komendit ea noger gĕfent ùr neve kaṅvlàxe (P. Doris).

Zodiac

Zodiac est une marque. Le nom aneuvien (comme dans d'autres langues) est une antonomase de cette marque, il est donc invariable. Comme le français a le syntagme "canot pneumatique", l'aneuvien dispose d'un nom agglutiné : tirboot, formé de

tiyr = pneu
boot = barque, embarcation.

Zodiaque

Dans l'ordre

Signe API Signe API Signe API
Aries ˈɐʁiəs Leo ˈleo Sagittarius ˈsɐgiˌtɐʁius
Taurus ˈtɐʊʁus Virgo ˈviʁgo Capricornus ˈkɐpʁiˌkɔʁnus
Gemini ˈgemini Libra ˈlibʁɐ Aquarius ˈakwɐˌʁius
Cancer ˈkɐnkɛʁ Scorpio ˈçkɔʁpio Pisces ˈpiçkəs

Ces mots sont grammaticalement invariables. La prononciation n'est donnée qu'à titre indicatif : des variantes ne sont pas exclues.


Zone

  • Laporċón : z. d'activités
  • ċoonat : zonage
  • ċoone : zoner
  • elilexón : z. de non-droit
  • keferċón : z. dangereuse
  • lumpeċón : zone pauvre
  • nepduċón : no-man's-land
  • probiċón : Z. interdite
  • vizhón : z. surveillée.

Zouave

Ce nom à-postériori, exclusivement masculin malgré sa terminaison, rassemble les deux prononciations aneuviennes de la lettre W : zwàw

Le premier, placé juste derrière la consonne Z dans l'unique syllabe du mot, nécessaire pour la glidaison devant le A : zuà- se serait prononcé /zu·a/
Le second, nécessaire aussi pour maintenir voisée la prononciation finale du mot : zwàv se serait prononcé /zwaf/[11].
À hhir ed frànkaden en in àt koplabev ù zwàwen.

Le circonstanciel est homonyme du nominatif.


V W X Y Z
W X Y Z


  1. La solution aneuvienne du mot aggltuiné ne retrouve pas le détail du mot français, à savoir un wagon (ou une voiture) tenant lieu de restaurant (au singulier) ou bien avec plusieurs lits (au pluriel) ou couchettes (kamxeliys). Le terme normal francophone est "voiture-lits" et "voiture-restaurant", toutefois, dans ce cas, le terme "wagon" est accepté à cause de la très historique CIWL. Son équivalent aneuvien actuel est l'AKSKX (Anoeven kœmpani àr suvo- ea klemxeliysene).
  2. J'en ai. /ɛg ˈɐpsɪs/
  3. J'y pense /ɛg ˈduːmsɪs/
  4. J'en ai pris plusieurs.
  5. 5,0 5,1 On emploie ċyn lorsqu'il y a un autre complément d'objet.
  6. J'y comprends rien; "y" est complément de "rien": "rien de cela".
  7. J'en viens.
  8. J'y vais ; malgré la destination, on emploie ċyv puisque ċyv est un adverbe : "je vais ".
  9. qui l'a lui-même pompé au néerlandais jacht.
  10. le [q] pouvant, en aneuvien, être considéré comme un allophone du /k/.
  11. ... d'aujourd'hui ou... d'hier, vu l'âge du slogan.