IDEO ANV Remarques O Œ

Un article de Ideopedia.

Sommaire

Objectif

Les deux premiers sont la traduction d'un but à atteindre.
Le premier est concret :
àt wiypo adrỳna ed oblèktyndes = le missile a atteint son objectif.
Le second est abstrait :
Ed olzhèktynd ep pax = Mon objectif, c'est la paix (l'auteur de la phrase précédente).
Laṅztœl c'est le dispositif optique équipant les caméras, jumelles etc…

Objet

On retrouve les mêmes racines pour la traduction de ce mot.

Oblèk pour l'aspect concret :
Æt • ùt ryln oblèk = C'est un bel objet.
Olzhèk pour l'aspect abstrait :
— Qua ep olzhèk ed veraten orn?
— Matun ors.
— Quel est l'objet de votre visite ?
— Vous tuer.

Obliger

Diborpe, c’est imposer, de quelque manière que ce soit (ordre, contrat, contrainte).
Hroporpe, c'est rendre service.

Obsolète

Image:Attn.png On fera par conséquent attention à ne pas confondre oψolet avec "obsolète". Si le premier est l'à-postériori du deuxième, il correspond au nom décrivant la caractéristique.

Obturateur

De užraktas (lituanien) ;

uzhráxa c'est un simple bouchon ;
uzhráxent, c'est un dispositif plutôt élaboré, voire complètement électronique, situé au cœur d'un appareil de prises de vues.
Hroon inte opnatev ea klosnatev ùt uzhráxenten cem chulen temp poaden, nep syvnet uzhráktynen = La durée entre l'ouverture et la fermeture d'un obturateur s'appelle le temps de pose, non la vitesse d'obturation.

Occasion

Opportyn, c'est une opportunité ;
bithóg, c'est la revente d'un objet usagé, ou bien cet objet.

Occupation

Lojntyn, c'est une activité.
Stàgentyn, c'est l'occupation d'un lieu.

Les verbes respectifs sont lojn & stàg.

Octet

S'exprime, en principe, avec le système hexadécimal.

Œil

  • Oj, c’est le globe oculaire, avec tout ce qu’il contient :
rityn = Rétine
glàca = Cristallin (russe глaз)
krnéa =Cornée
iriz = Iris.
  • Obaaj, c’est ce qui compose l’œil dans le visage :
ojtúpyl = Cil
ojtœr = Paupière
enobaaj = Sourcil.

O hab àr rylne obaajse, o ste ep. = T'as d'beaux yeux, tu sais... (les beaux yeux)


On retrouvera obaaj dans le traduction de ces deux expressions réunies en une phrase :

Od la open àt obaajs od la klosen àr obaajse.[1]= Soit (ou) on ouvre l'œil, soit (ou) on ferme les yeux.

Œillet

Paslul, c'est la petite rondelle permettant de faire passer un anneau de classeur, un lacet, une tige, etc...
salul, c'est le "carré" d'une saline.
dykoot, c'est la plante (dygòla, c'est la fleur).


Œilleton

Pœret, c'est un terme de botanique,
oblálul, c'est l'extrêmité d'un téléscope,
luket accompagne un signal ferroviaire de protection.


Offenser

Kryge ; dans cette acception, se construit avec OB, en principe en postposition[2].

Office

Ofyc au sens liturgique du terme, sinon, koṅtœr.

Offset

En imprimerie, on utilisera le terme non aneuvisé (et indéclinable) offset ; dans d'autres domaines (informatique, électronique, finance), on utilisera plutôt uskàt.


Oie

Oz (sans précision) désigne l'oie domestique, quelque soit l'espèce et le sexe, s'il y a lieu, est déterminé par le suffixe adéquat : -ek ou -ed (jars).

L'oie sauvage peut se dire soit wildóz soit aṅs ; ce dernier terme est attribué de préférence aux oiseaux de l'espèce "anser".

Oiseau

Av désigne toute sorte d'oiseau, du colibri à l'autruche, en passant par le poulet et l'aigle. Pour le passereau, on utilisera plutôt un autre à-postériori : pjav.

Olympe

Malgré le caractère antique de ce mot, la prononciation de son équivalent aneuvien, et de là, sa transcription suivent la phonologie du grec actuel où MΠ se prononce /b/ : Olyb[3], toutefois, celui-ci ce prononce [p] en final.

Onction

Utilisé aussi bien au sens figuré (douceur) qu'au sens propre (application d'onguent). L'extrême-onction se dit kunœnktyn (onction finale).

Onduler

Image:Attn.png Verbe à participe irrégulier. Eu égard au -U- précédant la terminaison en -en, ce verbe devrait donner sinuun ; toutefois, la prononciation déboucherait sur un [yː]. La postérieure ([uː]) est maintenue et le verbe s'écrit donc sinœn. On tâchera par conséquent de ne pas confondre le participe passé (sinœna) avec le subjonctif passé sinúna, tous deux invariables et accentués sur l'avant-dernière syllabe (normal pour le subjonctif, exceptionnel pour le participe).


Onze

Dans le système décimal[4], se dit dèkut; dans d'autres systèmes, hexadécimal notamment, se dit ælve.

Or

Aur, c'est le métal, sju, c'est la conjonction.

Oracle

Divárm, c'est un message (harm) divin (diven)
divármor, c'est tout ce qui transmet un message divin, quelle qu'en soit la manière ou l'instrument.
Omnar ere lisne das kes ùt divármors = Ils l'écoutaient tous comme un oracle.

Oratoire

L'adjectif se dit pàrlen,
le nom (espace de prière) : oraréa (de ort & aréa).

Orbite

Orbít, c'est la trajectoire elliptique d'un satellite ;
ojós c'est le logement de l'œil.

Image:Attn.png Ne pas oublier l'accent, afin de ne pas confondre avec l'accusatif (ojos) de ojo (essieu).

Ordinaire

L'adjectif se dit rendes (hongrois). Le nom commun se dit rendal :

Àt rendal ep rendesert = L'ordinaire est vraiment très ordinaire.

Pour le carburant à bas indice d'octane, on dira irben, de

iferen = inférieur
benzyn = essence.

Ordonnance

Aklíst désigne une liste de choses à faire ;
paglíst, une liste de choses à régler (payer) ;
mediklíst une liste de médicaments à prendre ;
syklèpdu[5],une personne au service d'un officier.

Ordre

Ordynen = mettre en ordre
Izhœṅd = donner un (des) ordre(s)
Ornamen = nommer lors d’une ordination.
Ordyn, c’est l’ordre
Izhœṅko, c’est un ordre (injonction)
Ored, c’est un ordre (distinction)
Orede (plur.) ce sont les ordres (religion).

Oreillette

Ărixat à l'oreille
pyvet au cœur.

Organe

Àt kàrd ùtlivar kem. = Le cœur est un organe vital.
Æt trakkow hab tern orgánse obkínaten = Catte locomotive a trois organes de freinage.
àt orgázet àt Parteten = l'organe du Parti.
Àt orgàndu publik ministeren. = L'organe du ministère public.
Æt kaṅtdak hab ùt ryln vogors. = Ce chanteur a un bel organe.

Orgue

Si on n’a pas d’indication précise sur l’instrument, on utilisera org.
On peut mettre l’accent sur ses caractéristiques : tupenklavsent, emikœndu-klavsent.
Celui-ci ne donne aucun son : prfumdek.

Orient

Oríent pour l'Est (par rapport à l'occident, surtout),
pærlad c'est l'étalonnage des... perles.

Original

Deux paronymes à-postériori (hongrois) pour ce mot :

ereden, adjectif issu de eredet (origine).
elirènd, formé de
eli- : préfixe antonymique
rend, issu de rendes.

Orignal

Famille orignal : Orinjad, orinjak, nexòrinjale.


Orthographique

kyràvig loψilat = projection orthographique.
loskripig a plutôt rapport avec l'orthographe.

Orthoscopique

kyxkopig teltans = distance orthoscopique ;
ojexkopig preklet = examen orthoscopique (de l'œil).

Orthopédie

Formation du mot kynesokùret :

kyt = droit
nexàv- = enfant
som = corps
kùr = soin
-et : suffixe, calque du français "-ie".

Même si on pourrait y voir une analogie (en passant par la notion de rééducation motrice), ce mot n'a pas d'apparenté étymologique avec kynat (mouvement).

Ou

Dans son acception exclusive (ou bien), le od est répété devant chaque occurrence.

Eg mir kom krasdaw od vrjesdaw = je viendrai demain ou vendredi (ou peut-être les deux jours).
Eg mir kom od krasdaw od vrjesdaw = je viendrai demain ou vendredi (mais pas les deux jours).

Toutefois, lorsque l'exclusion est évidente, od n'apparaît qu'une seule fois :

Tiyn od tern ere cyv = Il y en avait deux ou trois.

Oublier

Attention à l’impératif : olvínt : nep kjas olvínt es = ne m’oublie pas.

Ouïe

Audh, c'est un des cinq sens ;
piskop, c'est l'ouverture proche des branchies du poisson ;
zauk est l'oreille d'une oie, d'un sanglier...
okàt est l'ouverture présente sur un instrument de lutherie.

Ouragan

Lequel est traduit par deux noms aneuviens :

Le premier, erofixhòdat est une agglutination de
er- : préfixe augmentatif
ròten = tourner (sur soi-même)
fixhòdat, lui-même, formé de
fiyn = vent
xhorkent = violence
-dat : processus[6].
Ùrgoṅ est un mot à-postériori tellement déformé par la violence des vents qu'on ne sait plus s'il vient de "ouragan" (français), hurricane (français), huracán (castillan)ou bien huragan (polonais).

Ours

Le S final est remplacé en cas de précision sur le sexe de l'animal : biyred, biyrek.

Toutefois, les deux constellations ne sont pas sexuées : àt Vaxebiyres ea't Nexabiyres.

Toutefois, d'autres mots existent, selon la couleur de l'ours :

àrqit pour l'ours blanc
màrgit pour l'ours noir
kodjàk, grizli... pour différents types d'ours.

Outre

Kàpol, c'est la poche (pol) en peau de caprin (kàper) et non pas un bol (pool) constitué à partir d'un crâne (kàptaq).
pel est une préposition
pel ed menokùsev... = outre son obsession...
pouvant être transformé en adverbe dans l'expression "en outre" : pelas.
hwas est un adverbe utilisé dans l'expression lorèd hwas : passer outre.

Ouverture

Le terme le plus utilisé, openat, convient notamment pour les sens suivants :

L’action d’ouvrir.
le premier morceau d’une œuvre musicale (ballet, opéra etc…)
Àt openat dewárkig = l'ouverture est automatique.

Opnys désigne plutôt un orifice pratiqué volontairement ou accidentellement :

Àt sylm nep ùt opnys, æt ùt natùren oporat.

Ouvrant

Bien entendu, il y a le participe présent du verbe "ouvrir" : opun lequel est utilisé comme pour tout autre verbe :

Las opun à tœrs àt badhrœmen, eg vedja kas nahím, bœndon ea qudar. = En ouvrant la porte de la salle de bain, je la vis nue, plantureuse et désirable.

Opendar a comme signification : quas la poten open = qu'on peut ouvrir, qu'il est susceptible d'être ouvert.

Klosent àt opendar todàr[7], a danœk lyzhun. = Ferme le toit ouvrant, y commence à pleuvoir.

Ouvrir

Seul verbe en -EN qui ne perd pas sa terminaison au subjonctif présent.

... aṅtep ar open àt kovoos = ...avant qu'ils ouvrent le magasin.

Oxymore

Bisánlok

De sa définition (deux idées contraires dans une même locution) sont retenus les éléments :

bis- = deux fois[8]
-anto- = contraire
-lokùdet = locution.

Le -an de anto- portant l'essentiel du sens, il tient lieu de radical et non de simple préfixe. Il porte l'accent tonique.



N P
O Œ


  1. Expression signifiant qu'on ne saurait, dans le même temps, faire preuve d'intransigeance et de mansuétude.
  2. La préposition est admise.
  3. /olɪbən/ pour olyben (olympien).
  4. Et dérivés, comme le système sexagésimal.
  5. Syklèpdak, surtout
  6. Également hyperonyme de cikloon et de Tifoṅ. L'élément -ro, de ròten est également apparent dans rofixhòdat (tornade).
  7. Pour "toit ouvrant", on dira plutôt todàr-blàj.
  8. Voire davantage, pour d'autres mots.